Faut-il apprivoiser ses peurs ou les vaincre ? Dissertation by AdrianaD

Faut-il apprivoiser ses peurs ou les vaincre ?
Dissertation se demandant s'il faut vivre avec ses peurs ou les combattre.
№ 26275 | 3,035 mots | 0 sources | 2011 | FR
Publié le sept. 18, 2011 in Philosophie
8,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Notre société prône au centre de ses intérêts la connaissance, la certitude. Pour l'homme contemporain, l'inconnu n'existe pas et son simple présupposé s'avère absurde voire même honteux. Associée plutôt à la superstition et à l'incapacité d'acquérir une indépendance de la pensée, la peur surgit comme un élément à bannir de nos vies. La peur empêche de vivre, la peur tétanise, elle étouffe le progrès, il faut donc la vaincre afin de survivre dans un univers qui se veut conquiert.

1. La peur comme expérience naturelle
2. La peur entre découverte et fascination

Extrait du document:

Vouloir accepter la peur signifierait assurément dépasser le domaine de la vérité rationnelle, le domaine de la métaphysique qui se proposait de nous penser nous-mêmes en tant qu'étant à la lumière de l'être. Il ne s'agit pas cependant de l'abandonner pour toujours. On franchit le seuil de la raison, on accepte une seconde nature, une nécessité qui nous mue, qui nous perce. La peur pourrait bel et bien glisser dans l'angoisse, dans le délire de la raison, ouvrir vers des régions de l'être qu'on pourra saisir sans pour autant les penser.

Commentaires