Faut-il considérer les lois comme un mal nécessaire ? Dissertation

Faut-il considérer les lois comme un mal nécessaire ?
Dissertation qui traite du comportement que l'homme doit adopter face aux lois. Faut-il subir la loi ou se rebeller ?
№ 12994 | 1,500 mots | 0 sources | 2009
Publié le oct. 31, 2009 in Philosophie
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Le "Dom Juan" de Molière semble peu enclin à suivre les lois de son temps. Il préfère séduire et perdre Don Elvire ou bien Charlotte. Pour lui, les lois sont un mal : elles le contraignent puisqu'elles l'empêchent d'exercer librement ses jeux de séduction. Libertin, il refuse de se plier aux lois et ignore les réprimandes de son entourage. Les lois ne sont pour lui que pure contingence. Mais qu'en est-il des autres hommes ? Perçoivent-ils eux aussi les lois comme un frein ? Les lois ont-elles lieu d'être ou ne sont-elles qu'accidentelles et contingentes ? En d'autres termes, faut-il considérer les lois comme un mal nécessaire ?

Extrait du document:

De plus, même si les lois ne relèvent pas de la perfection, cela ne les empêche pas d'être l'expression même de la liberté de l'homme. Hobbes explique que l'homme est naturellement mû par l'esprit de compétition, la défiance fac eaux autres et la recherche de la gloire. En d'autres termes, l'homme cherche naturellement à s'accaparer le bien d'autrui, protéger de l'autre son propre bien et entraîner la jalousie de l'autre. Ce climat de tension ne peut se résoudre que par l'intervention d'une puissance : le Léviathan. Hobbes propose que chaque homme abandonne une part de sa liberté au profit d'une liberté commune. Le citoyen gagne ainsi en sécurité, et donc en liberté (car il ne vit plus dans la peur). Rousseau avance lui l'idée d'un « contrat social », qui transformerait la liberté naturelle en liberté civile. Le plus fort n'est donc plus le maître, sauf « s'il ne transforme sa force en droit et l'obéissance en devoir ».
  • Dissertation se demandant en quoi les lois fondamentales permettent de donner corps au concept d'État moderne, et comment elles contribuent à affirmer la suprématie du droit dans la monarchie absolue française.
    № 24445 | 1,950 mots | 2 sources | 2011 | détails
    6,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation se demandant si l'acte de gouvernement, notion aux contours mal définis, recouvre légitimement une immunité absolue.
    № 21240 | 1,885 mots | 0 sources | 2010 | détails
    6,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation qui s'intéresse sur la nécessité des chefs dans l'organisation des sociétés ou communautés humaines.
    № 14016 | 1,870 mots | 0 sources | 2010 | détails
    6,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires