Faut-il désirer l'impossible ? Dissertation by MorganeAhmar

Faut-il désirer l'impossible ?
Dissertation qui se demande si le désir d'impossible n'est que fantasme destructeur ou peut aussi être moteur et donner un sens à l'existence.
№ 7983 | 2,410 mots | 0 sources | 2008
Publié le sept. 09, 2008 in Philosophie
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Le désir, du latin desiderare a pour sens le regret d'un astre disparu : le sens étymologique du mot évoque un désir d'impossible, le désir d'une étoile perdue à jamais. On perçoit ici la notion de manque irréversible qui implique la souffrance : on n'obtiendra jamais la satisfaction qui aurait été procurée par la possession de cet astre.
Déjà ici, l'ambiguïté du désir se révèle, d'un côté lorsqu'il est insatisfait, et d'un autre source de plaisir lorsqu'il est comblé. Ainsi, on pense que le désir d'impossible n'entraînant que le malheur est à bannir.
Cette étude montre d'abord en quoi il est dangereux de vouloir l'irréalisable, puis prouve que le désir d'impossible est dans la nature du désir et ainsi inévitable pour finalement expliquer comment tirer parti de ce qui semble utopique mais qui est parfois utile voire nécessaire.

Extrait du document:

Dès notre plus jeune âge, on nous apprend à désirer le possible. «Arrête de rêver», «toujours dans la lune», ou encore «aie les pieds sur terre» sont des expressions qui reviennent constamment lorsque l'on évoque des personnes désirant l'impossible. En effet, les désirs «vains» comme les appelle Epicure n'entraîneraient que le malheur et la souffrance, n'étant pas réalisables. Il paraît ainsi inutile voire dangereux de vouloir accomplir l'irréalisable. Ainsi, une personne ayant un idéal de beauté absolue utilisera la chirurgie esthétique sans relâche afin d'obtenir le visage de ses rêves : elle restera une éternelle insatisfaite, la chirurgie ne pouvant la modeler à l'image de ses fantasmes, et les multiples opérations subies constitueront des dangers d'infection.

Commentaires