Faut-il être seul pour être soi-même ? Dissertation by angelina16

Faut-il être seul pour être soi-même ?
Dissertation se demandant si le sentiment de soi-même n'est pas un sentiment inculqué par la société et donc par autrui.
№ 23552 | 4,145 mots | 0 sources | 2011
Publié le mars 31, 2011 in Philosophie
11,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

À première vue, pour être soi-même, n'est-il pas préférable de n'être pas trop socialisé ? Or, le sentiment de soi-même n'est-il pas précisément inculqué par la société ? Mieux que cela, n'est-ce le problème de savoir s'il faut être seul pour être soi-même qui est inculqué par la société ?
Nous allons voir qu'à première vue, pour être soi-même, il suffit d'être à l'égard d'autrui dans une relation naturelle qui n'étouffe pas la voix de notre propre conscience. Or, le fait de se sentir soi-même est un premier principe inculqué par la coutume sociale, tout comme l'est le fait de se créer un être imaginaire aux yeux d'autrui. Mieux que cela, le fait de prétendre qu'on doit être seul pour être soi-même est une illusion idéologique ou illusio nécessaire à la conservation de la société bourgeoise.

Extrait du document:

Pour Rousseau, en effet, la conscience de soi est ce qui distingue l'homme de l'animal. C'est la conscience de soi en effet qui fournit à l'entendement (à l'intelligence) de l'homme ses règles de réflexion et à sa raison ses principes de décision. Sans conscience de soi, nous sommes des bêtes, des "moutons", qui nous contentons de réagir sans réfléchir et sans rien décider.

Commentaires