Faut-il nier le monde pour découvrir sa conscience ? Dissertation

Faut-il nier le monde pour découvrir sa conscience ?
Dissertation se demandant s'il est envisageable de supposer que sa conscience existe de façon totalement indépendante du Monde.
№ 25481 | 1,930 mots | 0 sources | 2011 | FR
Publié le juil. 25, 2011 in Philosophie
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La démarche permettant de prouver que nous existons au travers d'une conscience doit être réfléchie puisqu'elle est problématique. Le simple fait de vouloir démontrer cette existence montre d'ores et déjà l'existence de quelque chose, que nous ne sommes pas capables d'identifier. Suis-je un rêve, suis-je une illusion ? Si c'est le cas, il existe bien quelque chose à l'origine de cette illusion, il s'agit de découvrir ce qui pourrait la provoquer. Nous parlons également d'un monde, une entité physique qui m' « entoure ». Il s'agit de tout ce qui ne fait pas partie du « moi », de mon éventuelle conscience. La conscience, quant à elle, peut être définie comme une entité pensante (Descartes parlerait de « substance » pensante), indépendante du monde permettant de dire « je suis ». C'est une sorte de monde d'idée qui fait partie de moi par opposition au monde extérieur, une mise à distance de moi par rapport au Monde, élément extérieur.

1. Donc est-il vrai que je peux supposer que le monde n'existe pas ?
2. Pourtant la conscience a bien fréquemment recours à des objets, notamment par confrontation ?
3. Dans ce cas comment puis-je la percevoir autrement que par la rencontre d'objets ?

Extrait du document:

Si je suis capable de penser, c'est que quelque chose me le permet. Or les idées, pensées, sont mises en place et formulées à partir de l'action du cerveau, elles auraient donc une origine corporelle, et le corps est effectivement « objet » (objet signifiant ici tout ce qui est distinct de la perception de « Moi », tout élément externe à ce moi.) Pourtant, imaginons une personne dans le coma pendant plusieurs années suite à un fort choc au cerveau, lui retirant toute faculté de contrôler physiquement son corps. Il est dit que la personne continue de penser, d'être conscient et de participer intérieurement à la « vie extérieure » bien que son cerveau soit atteint. Il se peut qu'elle ait simplement perdu la mémoire, les éléments présents dans son cerveau avant le choc. Dès lors, la conscience utilise des objets (le cerveau) pour mettre en relation d'autres objets (la vie externe à sa conscience).
  • Dissertation qui explique comment notre conscience nous permet d'appréhender notre monde. (pdf)
    № 20270 | 1,415 mots | 0 sources | 2010 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation se demandant si l'homme doit craindre ses désirs ou bien chercher toujours à s'élever, grâce à sa conscience, sa raison et son savoir, afin de pouvoir combattre ceux qui représentent un danger pour lui.
    № 28061 | 1,145 mots | 0 sources | 2011 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation qui s'intéresse à l'importance de la conscience qui définit la grandeur mais aussi la misère de l'Homme.
    № 15423 | 1,503 mots | 2 sources | 2009 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires