Faut-il préférer l’injustice au désordre ? Dissertation by raphaelv

Faut-il préférer l’injustice au désordre ?
Dissertation de philosophie qui pose la question de savoir si le but de la justice est de promouvoir en premier son respect ou bien d’assurer l’ordre.
№ 6334 | 1,530 mots | 0 sources | 2006
Publié le juin 15, 2008 in Philosophie , Questions Sociales
4 Rating: 4/5 (1 vote)
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Au cours des manifestations qui ont eu lieu dans les rues françaises, la police a parfois été violente vis-à-vis des manifestants. Pourtant, le droit de manifester existe. Est-il alors préférable d’agir injustement pour conserver l’ordre, ou bien vaut-il mieux préserver à tout prix les droits de chacun en respectant la justice, même si le désordre s’installe ?

I. La justice a pour but de préserver la liberté de chacun

II. La justice peut être transgressée si cela permet de conserver l’ordre

Extrait du document:

Le désordre social est l’absence d’ordre, c'est-à-dire des troubles et émeutes non contrôlés, ou encore l’anarchie. Dans le désordre, la loi d’une société n’a donc plus d’effet sur les individus, la loi du plus fort règne. C’est alors l’injustice qui prédomine, les actes ne sont plus conformes à une justice établie autre que la justice naturelle (loi du plus fort). Y a-t-il alors la nécessité de choisir entre désordre et injustice ? Est-il dans notre intérêt de conserver l’ordre malgré des actes injustes ou bien conserver la justice malgré le désordre ? La question de savoir pourquoi la justice et ses lois ont été écrites se pose : est-ce dans le but de promouvoir la liberté et le respect inconditionnel de celle-ci ou bien est dans le but d’assurer l’ordre, quitte à transgresser celle-ci ?

Commentaires