Faut-il regrouper dans l'espace les activités économiques ? Dissertation

Faut-il regrouper dans l'espace les activités économiques ?
Dissertation se demandant si une répartition homogène des activités économiques peut être bénéfique.
№ 31022 | 1,685 mots | 3 sources | 2013 | FR
Publié le sept. 30, 2014 in Économie , Questions Sociales
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La croissance fulgurante de la Chine a engendré de très fortes inégalités sociospatiales entre provinces littorales et intérieures, villes et campagnes. Le dynamisme de la Chine a en effet été initié en des points précis du territoire, à l'origine les quatre Zones économiques spéciales (ZES) qui bénéficiaient d'un régime juridique particulier afin d'attirer les investisseurs étrangers. Aujourd'hui, ces ZES se sont étendues en créant de grandes aires urbaines littorales. L'objectif de croissance a donc été atteint, mais au prix de forts déséquilibres régionaux, potentiellement facteur de déstabilisation sociale. Le cas chinois est une illustration à grande échelle d'un constat très général : les activités économiques sont très inégalement réparties sur les territoires.

I- Le regroupement dans l'espace des activités économiques est un facteur positif
II- Le regroupement n'est pas nécessaire

Extrait du document:

Il est contreproductif pour la croissance et l'optimum économiques de vouloir s'opposer aux forces de concentration des activités économiques. Toutefois, les retombées positives n'ont lieu que si et seulement si ces espaces admettent l'existence d'infrastructures performantes. Le rôle de l'action publique est donc de conceptualiser et créer ces infrastructures à l'intérieur d'un pôle comme vers les régions de moindre concentration économique. Il s'agit alors d'assurer la logistique endogène, c'est à dire à l'intérieure d'une région donnée, comme la logistique exogène, celle qui relie les régions entre elles. En effet, le choix d'implanter son activité économique en périphérie est rendu possible par des transports accessibles à bas couts et performants.

Commentaires