Faut-il rejeter la morale ? Dissertation

Faut-il rejeter la morale ?
Dissertation de philosophie sur la notion de morale au regard de l'oeuvre de Nietzsche.
№ 12759 | 2,005 mots | 0 sources | 2009
Publié le sept. 30, 2009 in Philosophie
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Depuis notre plus tendre enfance, on nous enseigne de respecter la morale : on nous apprend à être sage et soumis, à obéir consciencieusement aux règles et aux interdits, à nous conformer aux principes de la moralité… On est alors en droit de questionner le bien-fondé de ces enseignements. Pourquoi devrions-nous nous soumettre aux dictats de la morale ?

I- Un rejet puéril de la morale
II- Nécessité de la morale
III- La morale est suspecte

Extrait du document:

Il y a une première sorte de rejet de la morale que l'on pourrait qualifier de puéril ou de capricieux. Par réaction oppositive, on refuse alors de se soumettre à toute règle morale comme on refuse toute espèce de limitation à nos désirs et à notre égoïsme. Celui qui veut pouvoir jouir sans limite, sans tenir compte ni d'autrui, ni du monde, montrera une répugnance à l'application des principes moraux faits d'interdits et de commandements. La morale incarne nécessairement à ses yeux un ensemble de devoirs fastidieux auquel il ne consent pas par manque de bonne volonté. Ainsi, selon un acte de mauvaise foi bien connu, le paresseux justifiera son indolence au nom de sa liberté de ne rien faire, revendiquant le droit de ne pas se soumettre aux impératifs du travail, de l'effort, de l'activité, alors qu'il ne fait en vérité qu'écouter sa tendance naturelle à se laisser aller. Cette représentation purement contraignante de la morale va même jusqu'à procurer un plaisir à défier son autorité, en bravant les interdits qu'elle fixe. Saint-augustin raconte, par exemple, dans ses Confessions, le plaisir pervers qu'il éprouvait, plus jeune, à voler des poires « non pour s'en régaler, mais pour les jeter aux porcs ».
  • Dissertation se demandant s'il est possible de déterminer une réelle distinction entre morale et éthique ou leur différence n'est qu'apparente. (pdf)
    № 17430 | 2,500 mots | 5 sources | 2010 | détails
    7,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation s'interrogeant sur la nature de la relation qui existe entre le droit et la morale.
    № 30504 | 1,580 mots | 0 sources | 2007 | FR | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation portant sur les conséquences de l'apparence sur le comportement de l'homme dans ses relations à l'autre.
    № 17121 | 960 mots | 0 sources | 2010 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires