Faut-il renoncer à ses désirs pour être libre ? Dissertation by Philolover

Faut-il renoncer à ses désirs pour être libre ?
Dissertation philosophique traitant du lien entre désirs et liberté.
№ 7152 | 2,015 mots | 0 sources | 2008
Publié le juil. 14, 2008 in Philosophie
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

L’Homme est un être désirant. L’objet de ces désirs ne cesse de changer, peut-être sous l’influence de la société ou pour des raisons que le sujet de ces désirs ignore et ne peut maîtriser.
Ainsi, l’Homme soumis à ses pulsions, ne parvient pas à agir sur celles-ci et en devient esclave.
Or, même si l’on considère libre l’Homme qui agit indépendamment de toute contrainte et même de toute raison, sa liberté étant alors réduite au libre-arbitre, cette dernière nécessite toutefois un effort, une certaine volonté, alors que le désir semble être passif et ne pas résulter d’une quelconque liberté.
On peut donc se demander si le concept de désir ne s’oppose pas à celui de liberté. Ainsi, faut-il renoncer à ses désirs pour être libre ? Autrement dit, l’homme libre ne satisfait-il aucun désir ? Ce dernier ne rend-il pas en effet l’homme esclave de ses pulsions, ceci conduisant à une domination des plus forts sur les plus faibles dans la société, donc à la disparition de toute liberté ? Pourtant, bien qu’étant un être inéluctablement désirant, l’Homme ne peut-il pas, en usant de sa raison, faculté qui lui est propre, sélectionner ses désirs ? Ainsi, si l’Homme choisit ses désirs, n’est-il pas alors libre, dans le sens où il peut orienter sa vie en prenant des décisions ? Mais la raison ne cache-t-elle pas un désir plus fort que les autres, celui de s’élever au-dessus de la condition animale en atteignant la liberté ? La connaissance de ses désirs n’est-elle donc pas le moteur de la liberté ?

I/ Désirs incompatibles avec la liberté : il faut y renoncer
A) Des désirs insatiables et passifs, alors que la liberté est issue d’un déterminisme
B) Si la liberté est associée à la morale (cf Kant) qui est universelle, alors elle doit se détacher des désirs qui sont empiriques et particuliers
C) La raison, un outil limitant les désirs destructeurs à l’échelle de la société

II/ Limiter ses désirs pour atteindre la liberté
A) Trier les désirs naturels des artificiels, les nécessaires des non nécessaires (Epicure)
B) Utiliser la raison pour maintenir la société et établir la liberté (Kant)
C) Eduquer la raison des hommes pour atteindre l’autonomie (Rousseau). Mais la raison est-elle un outil , ou l’illusion d’un désir profond en l’Homme ?

III/ Connaître et écouter les désirs de notre noumène pour être libre

A) Nécessité de la connaissance du mécanisme du désir (Freud)
B) Atteindre une connaissance des essences pour agir librement (Spinoza)
C) Le désir, moteur de la liberté (conatus de Spinoza)



Extrait du document:

Cependant, d’autres désirs sont mauvais pour l’Homme, comme par exemple la gourmandise. En effet, Epicure explique qu’il convient de se débarrasser de ces désirs naturels non nécessaires et des désirs non naturels, par intermédiaire de la raison et de la sagesse. Par exemple, le désir de festins et de nourriture à profusion est nuisible à l’homme, car il conduit à long terme à une destruction de la santé, qui est chère à Epicure.
  • Dissertation se demandant s'il faut que tous les désirs de l'homme soient satisfaits pour qu'il soit heureux.
    № 29601 | 1,200 mots | 0 sources | 2013 | FR | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation de philosophie qui se demande s'il faut faire disparaître nos désirs pour s'en préserver ou au contraire les assouvir et les utiliser.
    № 8794 | 2,210 mots | 0 sources | 2005 | détails
    7,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation répondant à la question de la satisfaction des désirs. Comment l'homme doit-il gérer ses désirs ? Des philosophes comme Shopenhower, Epicure, Spinoza tentent de répondre à cette question.
    № 12592 | 965 mots | 0 sources | 2009 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires