Génie et liberté Dissertation

Génie et liberté
Dissertation qui tente d'analyser et d'expliquer la relation entre le génie et la liberté.
№ 18573 | 1,825 mots | 3 sources | 2010
Publié le août 02, 2010 in Philosophie
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Les deux termes semblent en premier lieu antagonistes : qu'est-ce que le génie a à voir avec la liberté ? Il nous faut donc définir le terme, vaste, de « génie ». Il comporte plusieurs étymologie : genius tout d'abord, du latin, qui est le dieu qui donnait vie à toute chose, le génie serait dès lors le « dieu » propre à chaque personne, à chaque lieu, le dieu protecteur. Le mot également issu d'une racine de l'indo-européen (voir le grec ancien γεννάν, gennan , « générer », former ») qui a donné « géniteur », « génération », « genèse », « progéniture », « gens », etc. Dans les contes orientaux enfin (le génie sorti de la lampe), le mot provient de la francisation du mot d'origine arabe « djinn ». Le génie peut donc être considéré comme un esprit ou démon, comme une entité magique bonne ou mauvaise ayant une influence sur la destinée, comme un talent inné et exceptionnel, d'une personne, à crée et à inventer, ou comme le caractère propre et distinctif. On voit dès lors le problème qui se pose en rapport avec la liberté.

Extrait du document:

Mais ceci pose problème dès lors qu'on conçoit le génie comme une force extérieure : la liberté n'est pas permanente et n'est pas pour tous. En effet, Aladin n'a que trois vœux puis redevient l'esclave de ses passions, et le groupe en fusion ne dure pas car les praxis individuelles viennent dissoudre la praxis du groupe institutionnalisée. Le génie ne saurait donc incarnée ma liberté.

Commentaires