Grandeur et décadence de l'Empire romain Dissertation by Boulaboula

Grandeur et décadence de l'Empire romain
Dissertation sur l'évolution de l'Empire romain, berceau de la civilisation, depuis sa création jusqu'à sa chute au Vème siècle.
№ 1193 | 1,160 mots | 0 sources | 2007
Publié le sept. 05, 2007 in Histoire
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

L'Empire romain c'est avant tout Rome. Cette dissertation fait, tout d'abord, une analyse de sa puissance et de la diffusion de son savoir, du IIIe siècle au Ve siècle. Puis, une étude des facteurs de son apogée et son déclin à travers un fil conducteur chronologique. Enfin, les différents aspects de la vie politique, économique et socio-culturelle de la cité antique sont analysés. La chute de Rome ne met cependant pas fin à sa civilisation puisque encore aujourd'hui la société conserve des vestiges tels que le droit romain ou latin.

Extrait du document:

A travers l’Histoire de l’Humanité, Rome est devenue le modèle, le symbole et le berceau de notre civilisation. La civilisation romaine reste sans doute l’une des plus brillantes que notre monde ait jamais connue si on en juge tout d’abord par la date de sa fondation : 753 av. J.-C…. Une date devenue légendaire puisqu’elle marque la naissance d’une des plus grandes civilisations de l’Antiquité et de l’Histoire entière.
L’Empire romain, c’est avant tout Rome, une cité légendairement fondée par Romulus, et qui ne fut au départ qu’un simple regroupement de villages bâti sur sept collines et qui devint par la suite, la tête du monde « civilisé », la cité de l’art et de l’architecture, de la politique, de l’économie, des jeux et des spectacles ; bref, une cité organisée, riche, indépendante, capitale d’un immense territoire et cœur du monde antique, ce qui amène à dire combien l’Empire romain a su éblouir son époque au-delà de ses frontières ainsi que le monde entier à travers les siècles qui suivirent. La période la plus appropriée pour illustrer la grandeur de Rome est celle où elle connut son apogée c’est-à-dire aux Ier et IIème siècle après J.-C. sous lesquels se succédèrent quatre dynasties : les Julio-Claudiens (14-68 après J.-C.), les Flaviens (69-96 après J.-C.), les Antonins (96-192 après J.-C.) et enfin les Sévères (192-235 après J.-C.). En ces temps-là, Rome a su se développer dans presque tous les domaines augmentant ainsi sa puissance et sa grandeur. Ce fut le temps où la cité se développait en s’agrandissant et en organisant la société.

Commentaires