Henri VI et le premier interrègne (1190-1211) Dissertation

Henri VI et le premier interrègne (1190-1211)
Dissertation sur les conséquences pour le Saint Empire germanique de la mort précipitée d'Henri VI.
№ 16689 | 1,970 mots | 0 sources | 2010
Publié le juin 09, 2010 in Histoire
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La question de la transmission du pouvoir est toujours délicate, c'est pour cela qu'en France s'impose la règle d'instantanéité de la succession avec la doctrine du double corps du roi : le corpus naturale, corps physique, qui est mortel et le corpus mysticum incarnant la fonction politique royale et qui est immortel : ainsi le roi ne meurt jamais (d'où le bien connu : « Le roi est mort ! Vive le roi ! »)
Il en est tout autre dans le Saint Empire germanique dans lequel la question de la succession est récurrente d'autant plus que l'empereur est élu par des princes allemands qui sont très puissants et non selon un principe d'hérédité : ce qui entraîne de nombreuses tractations, manipulations…le candidat élu est souvent celui qui peut payer le plus !

1. Le règne éphémère d'Henri VI (1190-1197)
2. C'est le début de la querelle de succession
3. Le premier interrègne de l'histoire de l'Empire germanique

Extrait du document:

L'empereur décide de partir en croisade, avant son départ il organise les affaires de l'Empire : en Italie centrale et en Sicile il met en place des ministériaux de confiance comme Markward d'Annweiler, en Germanie après de rudes négociations il réussit à convaincre la moitié des princes allemands à renoncer au caractère électif de la royauté en leur accordant en échange l'hérédité de leurs principautés. Henri VI prépare ainsi son absence et un éventuel non retour de croisade.

Commentaires