Histoire politique de la France de 1848 à 1940 Dissertation

Histoire politique de la France de 1848 à 1940
Document qui présente l'évolution politique de la France pendant cette période, en insistant sur les crises et les changements qui la caractérisent.
№ 1818 | 2,880 mots | 0 sources | 2007 | FR
Publié le nov. 19, 2007 in Histoire
8,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

A l’aube de 1848, la France et les français ont déjà connu trois types de régime : la monarchie absolue ou parlementaire, la république après la révolution française et l’empire avec Napoléon Ier. Mais le XIXe siècle fait apparaître dans le monde entier de nouvelles revendications, de nouveaux souhaits comme la liberté, l’égalité, l’union nationale, les droits de l’homme, le développement industriel et la concurrence internationale.
Face à toutes ces revendications, quel peut donc être le régime politique permettant de satisfaire l’ensemble des demandes.


1ère partie : La recherche d’un régime politique pour la France
I. La République de 4 ans
II. Le Second Empire : 1852-1870

2ème partie : La mise en place du régime républicain
I. La difficile conquête au pouvoir
II. Une démocratie libérale

3ème partie : L’âge d’or de la troisième république
I. Une société républicaine et laïque
II. Les développements économiques, sociaux et coloniaux sous la IIIe République (jusqu’en 1914)

4ème partie : La IIIe République face aux crises
I. La IIIe République face à la guerre
II. La IIIe République face aux crises majeures
A. L’Affaire Dreyfus
B. L’Affaire Stavisky


Extrait du document:

Le second empire est proclamé en 1852, il donne la priorité à l’ordre, à l’armé, à la police et à l’autorité. Le pouvoir exécutif de Napoléon III, est très fort par rapport au pouvoir législatif de l’assemblé et pour réduire encore le pouvoir des députés, Napoléon III crée le sénat avec des sénateurs non pas élus mais nommé par Napoléon III. Les députés sont des candidats officiels bonapartistes, son toléré les candidats royalistes et ne sont pas admis les candidats républicains. Les maires ne sont pas élus par la population mais nommés par Napoléon III. Celui-ci consulte directement les français par referendum.
Sous l’empire; l’état reste centralisé, Napoléon III soutient le développement économique, développe des banques, le Crédit Lyonnais finance des grands travaux agricoles, des travaux industriels, aménage des grands ports de commerce : Marseille, Le Havre, Bordeaux, Boulogne… Il est à la base également d’un traité de libre échange avec la Grande-Bretagne.

Commentaires