Homme / animalité Dissertation

Homme / animalité
Exposé s'interrogeant sur ce qui différencie l'Homme de l'animal.
№ 30298 | 1,895 mots | 0 sources | 2013 | FR
Publié le déc. 06, 2013 in Anthropologie , Philosophie , Sociologie
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

L'accumulation du savoir, la conservation et l'augmentation de ses connaissances, dont font partie la maîtrise et l'amélioration des techniques (à commencer par l'Homme de Néanderthal avec la maîtrise du feu), c'est-à-dire, la capacité d'évoluer grâce à son cerveau (et pas seulement comme une réaction de survie face au jeu du hasard et de la nécessité), ne sont pas les seuls moyens qu'a l'être humain (par nature ? par instinct ? par destin ?) de rompre avec son animalité : il y a également d'autres faits que manifestement les animaux ne partagent PAS avec nous.

1. La capacité d'évoluer grâce à son cerveau
2. Autres faits que les animaux ne partagent pas avec l'Homme

Extrait du document:

Sommes-nous condamnés à ces questionnements par nature ? par instinct ? par destin ? Justement parce que nous sommes, par nature, des êtres humains ? Ou parce que nous sommes capables de surmonter notre propre nature (humaine ? animale ?) ? Difficile de trancher. Ce qui est certain, c'est qu'il ne s'agit pas d'un choix délibéré que de « rompre avec notre animalité », car dans ce cas nous serions les prisonniers d'une stratégie trompeuse visant à contourner (cacher, enterrer, voire dénier) notre peur voire notre honte de notre propre animalité, ce qui reviendrait à nous voiler la face ou à nous reconstruire une identité sur une autre que nous nions.
Car notre parenté avec les animaux, grâce aux travaux des scientifiques et des progrès (si lents !) des mentalités, n'est désormais plus un sujet tabou.

Commentaires