"Jacques le Fataliste" de Diderot Dissertation by Elooa

"Jacques le Fataliste" de Diderot
Dissertation analysant les relations entre maître et valet dans "Jaques le Fataliste" de Diderot.
№ 6745 | 1,755 mots | 0 sources | 2007
Publié le juin 25, 2008 in Littérature
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Après la mort de Louis XIV en 1715, la société française du XVIIIe siècle va se trouver en constante mutation grâce aux réflexions, aux innovations et à l’évolution des moeurs. Un mouvement intellectuel s'est développé au cours de ce siècle et a permis cette mutation, celui des Philosophes des Lumières dont on retiendra les noms des plus importants : Rousseau, Diderot, Montesquieu et Voltaire. Parmi eux, Diderot, écrivain ayant une vie intellectuelle bouillonnante, s'est chargé (avec D'Alembert) de l'entreprise de la célèbre Encyclopédie qui est une oeuvre fondamentale du XVIIIème siècle. Elle fait le point sur les connaissances humaines, croit au progrès de l'humanité et souhaite faire triompher la raison. Par ailleurs, Diderot a rédigé des essais littéraires et artistiques, des pièces de théâtre ou encore des romans et contes philosophiques dont Jacques le Fataliste en 1771 (édité en 1796). Ce roman multiplie les rebondissement invraisemblables en mettant en scène deux personnages et en insistant sur leurs rapports: Jacques, un valet, et son maître.
Quelles sont les relations entre maître et valet dans Jacques le Fataliste?
Il convient donc d'analyser ces deux personnages et leurs personnalités, puis dans un deuxième temps d'étudier leurs relations ambigües.

Extrait du document:

Jacques s'insurge contre la position inférieure que lui assigne son maître. De plus, une tierce personne, l'hôtesse est obligée d'intervenir pour redéfinir les rôles ainsi que les obligations de chacun. Par ailleurs, il est bon de souligner que les sujets de rivalités de nos deux protagonistes sont nombreux : la paroles, les amours, Denise, le pouvoir etc. En somme, les relations des deux personnages illustrent par leur débats mais également par leurs actes, la problématique du fatalisme et de la liberté sur le plan social. Pourquoi Jacques doit-il obéir à un maître qui paraît lui être inférieur ? Où s'arrête la liberté de Jacques, le valet ? Le maître lui-même est-il libre?

Commentaires