"Jacques le Fataliste" de Diderot Dissertation by pepite

"Jacques le Fataliste" de Diderot
Dissertation philosophique portant sur la morale et le déterminisme dans "Jacques le Fataliste" de Diderot.
№ 7740 | 850 mots | 0 sources | 2008
Publié le août 21, 2008 in Philosophie
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Dans cette œuvre, Diderot adopte une liberté de ton quant à la peinture de la société du XVIIIe siècle. Aucune classe sociale n’échappe à la satire et la critique de Diderot d’autant plus qu'il se fait libertin érudit. Mais si Diderot se refuse aux titres de moraliste et moralisateur, y a-t-il une morale à tirer de son œuvre ?

Extrait du document:

Tous les personnages de l’œuvre sont immoraux. Les hommes d’Eglise ne respectent pas le vœu de chasteté qui est caractéristique de leur fonction. Le père Hudson pervertie les dévotes et frère Jean couche avec toutes les femmes qu’il marie. L’œuvre donc se caractérise par un refus des conventions, qu’elles soient sociales ou romanesques. C’est pourquoi on peut penser qu’il n’y a pas de morale.

Commentaires