Jusqu'où peut-on se vendre? Dissertation

Jusqu'où peut-on se vendre?
Dissertation de philosophie sur les rapports humains et la valeur marchande de l'homme dans notre société capitaliste.
№ 11014 | 1,000 mots | 0 sources | 2009
Publié le mai 12, 2009 in Littérature , Philosophie
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La richesse. Assurément le let-motive de bien des hommes depuis l'apparition des échanges commerciaux. Car en effet, dans nos sociétés capitalistes libérales où règnent les concepts de commerce, de marché et de monnaie, les plus petites choses que l'humanité demande (l'amour, la justice, la santé…) risquent de s'y faire « acheter ».
Or s'il y a acheteur, il y a forcément vendeur. Au point que l'homme aujourd'hui est non seulement prêt à vendre le fruit de son effort, mais également à céder volontairement sa personne moyennant quelque contrepartie.

I. L'homme considéré comme une marchandise
II. La marchandise, le prix et la valeur
III. Le respect des droits de l'homme

Extrait du document:

De même, si l'on parle de prix et de valeur relative on peut aussi parlé d'autres valeurs qui dépendent, elles, de la fonction future du bien. C'est ainsi qu'Aristote dans son ouvrage Politiques distingue la valeur d'usage qui réside dans l'utilité d'une chose, sa capacité à satisfaire nos besoins vitaux, essentiels (nourritures, vêtement,…), et la valeur d'échange due
au besoin d'échanger mais qui n'est pas indispensable (métaux précieux, minerais, billets de banques…). De plus, à certains objets, chaque individu peut prêter une valeur dite symbolique car du domaine de l'abstrait ou des émotions qui lui sont propres.
  • Commentaire d'arrêt du 27 mars 2008 se demandant si dans une promesse unilatérale de vente, entraîne la rétractation de l'engagement de vendre du promettant durant le délai laissé au bénéficiaire pour lever l'option.
    № 26729 | 3,170 mots | 0 sources | 2011 | FR | détails
    10,95 $US
    Ajouter au panier
  • Commentaire d'arrêt rendu par la chambre de cassation qui traite de la promesse unilatérale du contrat.
    № 3401 | 930 mots | 0 sources | 2007 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Commentaire de l'arrêt du 27 janvier 1987 de la Cour de cassation portant sur l'interdiction faite au mandataire d'acquérir par lui-même ou par personne interposée le bien qu'il est chargé de vendre.
    № 25020 | 1,470 mots | 0 sources | 2011 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires