L'activité technique participe-t-elle à la conscience de soi ? Dissertation by lucile33

L'activité technique participe-t-elle à la conscience de soi ?
Dissertation de philosophie : on se demande dans quelle mesure l'activité technique (mais qu'est-elle) nous aide à avoir la conscience de soi.
№ 103 | 1,870 mots | 0 sources | 2007
Publié le mars 25, 2007 in Philosophie , Psychologie , Sociologie
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

L'activité technique peut être de différente nature et possède différentes significations. Nous voyons, dans une première partie, que l'activité technique peut être mise en parallèle avec la réflexion et la connaissance mais que ce n'est pas toujours le cas. Nous voyons, ensuite, que l'activité technique peut être une activité collective, comme un travail de groupe par le biais duquel nous pouvons accéder à la conscience et donc à la connaissance de soi.

Extrait du document:

Nous avons cependant vu que l'activité technique n'est pas toujours synonyme de réflexion et quelle pouvait se résumer dans certains cas à la simple exécution de tâches demandant des techniques manuelles mais nullement intellectuelles. Dans ce cas alors, l’homme qui pratique l'activité technique ne réfléchit pas, il exécute et par ce fait devient le bras de son dirigeant, l'esclave de son maître (même si il est payé et qu'il a choisit de faire ça). Du fait qu'il ne réfléchisse pas, il ne développera pas son intelligence et lorsqu'il est confronté à un problème, appelle un de ses supérieurs pour qu'il le résolve. il n'apprend alors pas sur lui même, il ne sait pas s'il aurait était capable de résoudre seul ou non ce problème car il est « conditionné ». Alors, pouvons nous nous demander si l'homme est comme cela car il n'a pas la capacité intellectuelle pour être autrement ou si par un concours de circonstances malheureuses il est devenu conditionné? C’est souvent la deuxième hypothèse qui se vérifie être la bonne, une éducation moyenne, un parcours scolaire faible, un travail aliénant dans lequel on ne réfléchit pas et dans lequel on n'apprend que très peu sur nous même et souvent négativement. en effet le fait de pratique une activité technique aliénante nous ennuie car l'homme est fait pour exprimer son potentiel intellectuel, il pense alors durant la journée négativement, il pense qu'il aurait du faire autre chose, qu'il est nul etc... Cela le conforte alors dans sa non connaissance de lui même car ce qu'il pense en fait c'est lui par rapport à la société et non lui par rapport au monde, par rapport à lui même. Or un homme peut exercer un métier que la société ne reconnaît pas, que lui même ne reconnaît pas mais pourtant être dextrement riche, et connaître énormément sur lui, avoir conscience de ce qu'il fait, de pourquoi il le fait, cependant ceci est vraiment rare. il faut cependant distinguer le fait d'être quelqu'un de bien et le fait d'avoir conscience de soi en effet un homme peut être quelqu'un d'horrible et cependant avoir tout à fait conscience de lui même voire même être en accord avec lui même, ces deux notions sont donc très distinctes. Un homme exécutant une activité technique sans réflexion, une activité d'exécutent va donc avoir une image négative de lui et par ce fait penser à ce connaître lui même, à savoir ce qu'il est vraiment à l'intérieur à trouver son équilibre. Il n'aura donc pas confiance en lui et aura tendance à ne pas penser par lui même et, se connaître pas, il n'aura donc pas la conscience de soi.
C'est pour ça que l'activité technique que nous pourrions qualifier d'exécutant ne participe pas à la conscience de soi, et même dans une certaine mesure l'aliène et fait en sorte que cette conscience de soi soit oubliée par l'individu.

Commentaires