« L'analyse du discours », Pascal Lamy Dissertation

« L'analyse du discours », Pascal Lamy
Dissertation s'interrogeant sur les notions "langue de bois", "langue de coton", "novlangue" avant de se demander quelle est l'utilité et les limites de ces langues à partir de « L'analyse du discours », de Pascal Lamy. (PDF)
№ 30869 | 2,760 mots | 4 sources | 2011 | FR
Publié le août 29, 2014 in Communication , Sciences Politiques , Linguistique
8,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

« Langue de bois, langue de coton, novlangue… voici trois drôles d'expressions pour caractériser une langue. L'expression “langue de bois”, désormais banale dans le discours médiatique, est une forme de rhétorique ; Christian Delporte la définit comme “l'art d'attiédir ou de coder le lexique ordinaire pour dissimuler la vérité ou formater le discours”. De manière très concrète, dans les médias, elle permet souvent aux dirigeants et politiques de masquer une mauvaise maitrise d'un sujet, ou d'éviter une polémique. “La langue de coton se distingue de son homologue de bois, dure et soviétique, par son côté rassurant, chaud, moelleux, qui fait oublier sa totale insignifiance” (Jean Dion). Traduit de l'anglais “newspeak”, la novlangue (parfois la novlangue), quant à elle, a été inventée par George Orwell dans son livre paru en 1949, 1984. C'est la langue officielle de l'Océania, pays sous un régime totalitaire inventé également. Son principe est la simplification extrême, lexicale et syntaxique, de la langue, dans le but de répercuter cette simplification sur les esprits et ainsi anéantir toute idée subversive d'un esprit un peu critique.

1- La langue de bois
2- La langue de coton
3- La novlangue
4- Analyse du discours de Pascal Lamy

Extrait du document:

Mais, Orwell disait que « Le langage politique est destiné à rendre les mensonges vraisemblables, respectables les meurtres et à donner l'apparence de la solidité à ce qui n'est que du vent ». Et les discours idéologiques pratiquant la langue de bois mêlée à une « novlangue » (plus feutrée que celle de 1984) ont cependant maintenant envahi la planète. Le discours néolibéral, « mondialisateur », en est actuellement un, un discours utilisant une réelle novlangue, manipulatrice, pour imposer une idéologie (au sens de Marx : une idéologie — dissimulation, qui permet d'effacer les vrais rapports entre classes) et un état du monde.
  • Dissertation de philosophie basée sur une citation de Pascal qui analyse le caractère limité de la connaissance du "moi".
    № 10236 | 940 mots | 0 sources | 2008 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Commentaire du fragment 126 des "Pensées" de Pascal dans lequel l'écrivain-philosophe aborde le problème du divertissement.
    № 19949 | 3,280 mots | 0 sources | 2010 | FR | détails
    10,95 $US
    Ajouter au panier
  • Commentaire de texte portant sur la première partie du "Discours de la Méthode" de Descartes, texte qui met en lumière la rationalité et l'esprit cartésien de l'auteur.
    № 9673 | 1,200 mots | 0 sources | 2008 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires