L'aristocratie sous la République romaine Dissertation by at12390

L'aristocratie sous la République romaine
Dissertation qui étudie la place et l'évolution de l'aristocratie romaine pendant la République (509-27).
№ 6263 | 1,850 mots | 0 sources | 2008
Publié le juin 11, 2008 in Histoire , Droit
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

On assimile l'aristocratie romaine aux patriciens. Un patricien (du latin pater, le père), est un citoyen romain qui appartient, de par sa naissance, à la classe supérieure (noblesse), jouissant de nombreuses prérogatives.
La classe des patriciens s'oppose à celle des plébéiens.

I/ La place et le rôle de l'aristocratie romaine au fondement de la république

A/ La noblesse romaine
B/ Un régime oligarchique

II/ Les évolutions sociales

A/ L'ouverture de la noblesse
B/ Troubles de la république, Revendications plébéienne et perte de pouvoir de l'aristocratie

Extrait du document:

La plèbe naît de la sécession de 495, lorsqu'une partie du corps civique quitte la ville de Rome, alors que la convocation par les consuls était imminente pour faire face à une guerre étrangère, et refuse de revenir malgré les prières des patriciens. Elle est écrasée de dettes et lutte contre l'arbitraire de la constitution romaine de 509 : au départ la plèbe n'a aucun droit, toutes les magistratures sont réservées aux patriciens.
Sur des promesses du Sénat, la plèbe accepte de retourner sous les bannières et Rome fait face à trois ennemis, mais la lutte reprend sitôt la guerre terminée, et le Sénat refuse de céder. Après quelques soubresauts, la plèbe se retirant sur l'Aventin, ils obtiennent la création des tribuns de la plèbe, chargés de défendre leurs intérêts. Ils peuvent s'opposer à n'importe quelle loi proposée par les autres magistrats. C'est l’intercessio.

Commentaires