L'armée d'Hitler : la violence d'hommes ordinaires Dissertation by galiane

L'armée d'Hitler : la violence d'hommes ordinaires
Dissertation sur la guerre menée par les soldats allemands au temps d'Hitler.
№ 16254 | 3,055 mots | 0 sources | 2010
Publié le mai 28, 2010 in Histoire , Relations Internationales
8,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Il y a une réflexion nécessaire sur l'attitude de ces bourreaux ordinaires qui a fait l'objet d'un vaste débat historiographique en Allemagne avec notamment l'exposition sur les crimes de la Wehrmacht en 1995. Pour ces initiateurs, il s'agissait de montrer que la guerre menée par des soldats allemands étaient bien une guerre d'extermination. Des centaines de photos personnelles saisies sur les soldats morts ou prisonniers éclairaient cette barbarie ordinaire. On y voyait les brutalités, les fusillades, les pendaisons, les villages en flammes.

1. La guerre de 1914/1918 comme « matrice » de la Seconde Guerre mondiale
2. Comment la Wehrmacht devint « l'armée d'Hitler » ?
3. Le tournant de l'été 1941 : la 1ère phase du génocide.

Extrait du document:

La guerre de 14/18 est d'abord une guerre de tranchées et les opérations pouvaient durer des mois, mobilisaient des centaines de soldats et elles étaient soutenues par un matériel logistique imposant et se transformait en destruction planifiée de l'ennemi et la guerre devenait une forme d'extermination industrialisée. La mort elle-même ne venait plus d'un homme mais d'une machine comme un char, un avion, les lance-flammes, les gaz…
La violence est acceptée, il y eu peu de lancement d'insoumission et rien à voir avec le refus de tuer, peu de fraternisation et ce n'est pas les armées qui ont subit le plus de pertes qui ont lâchées. Ce n'est pas contraint par la discipline et par les menaces que les hommes se sont battus mais par patriotisme, par haine de l'ennemi et esprit de vengeance, voire par esprit de croisade contre un ennemi absolu.

Commentaires