"L'art ne copie pas le visible, il rend visible" de P. Klee Dissertation

"L'art ne copie pas le visible, il rend visible" de P. Klee
Dissertation de philosophie qui, grâce à une réflexion sur l'art, cherche à confirmer ou infirmer une citation de Paul Klee "L'art ne copie pas le visible, il rend visible".
№ 13921 | 1,760 mots | 4 sources | 2008
Publié le mars 03, 2010 in Philosophie , Arts
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La légende du premier portrait : l'ombre d'un visage pour en conserver le souvenir. L'image est une présence/absence, à la ressemblance du modèle et pourtant non identique. Quel est le côté important ? Est-ce la ressemblance, l'illusion de la présence, la copie du visible plutôt la dissemblance, évocation d'une absence, rendue visible par l'œuvre ? En affirmant que l'art ne copie pas les visibles mais qui le rend visible, P. Klee penche clairement en faveur de la seconde option. Cependant on peut se demander ce que le rend visible. Quelle est donc cette magie par laquelle les artistes dévoilent ce qui sans eux serait resté mystérieusement secret ?
Pour répondre à ces interrogations nous verrons dans une première partie que l'image est comme une copie du visible. Ensuite nous verrons que ce que représente l'illusion de la copie parfaite ou ce que l'image rend visible. Enfin nous nous interrogerons sur le fait que nous voyons l'invisible ou que nous voyons le visible.

Extrait du document:

Le cas de Léonard de Vinci montre cependant qu'il y a bien plus avoir dans ses toiles que lui-même pensait y avoir mis. Quelque soit la fidélité du portrait de Mona Lisa, ce n'est pas cette ressemblance, dont nous ne pouvons d'ailleurs pu juger, qui a fait le succès de la "Joconde". L'art le plus figuratif n'est jamais seulement figuratif. Les dessins anatomiques de Léonard de Vinci par exemple, en plus d'être étonnamment précis, ont une beauté propre, un surcroît esthétique qui en fait toute la valeur. Ce plus que l'image apporte aux choses fait qu'elle ne sera jamais une simple copie.

Commentaires