L'art obéit-il à des règles ? Dissertation

L'art obéit-il à des règles ?
Dissertation se demandant dans quelle mesure l'évolution de la vision de l'art peut mener progressivement à une émancipation qui prend la forme de l'autonomie.
№ 21918 | 2,975 mots | 0 sources | 2010
Publié le déc. 30, 2010 in Arts Plastiques / Dessin , Philosophie , Arts
8,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Le terme d'art dérive du latin ars équivalent du grec tekhnè : «technique, métier savoir-faire». Aujourd'hui, ce terme renvoie le plus fréquemment aux Beaux-Arts et à la recherche du beau. Néanmoins cette dualité entre Beaux-Arts et technique subsiste encore de manière résiduelle. Ainsi, l'École des Arts et Métiers tend à former des ingénieurs, et non des artistes. L'ambiguïté du statut de l'art, et son assimilation séculaire à la technique nous poussent à nous interroger sur sa dépendance à l'égard de règles. La règle renvoie à une formule prescriptive indiquant ou prescrivant une conduite à suivre dans une situation ou un domaine déterminés pour aboutir à un résultat donné. La présence de règles implique la conformité à des normes.

1-L'art, s'il n'est pas considéré de manière autonome et distingué de la pratique artisanale, obéit nécessairement à des règles
2-Les règles de l'art trouvent un certain nombre de limites
3-L'art obéit à des règles qu'il institue lui même de manière autonome

Extrait du document:

Ainsi, jusqu'à la Renaissance, l'art renvoie à un savoir-faire, à une habilité technique. En effet, ce que l'on désigne aujourd'hui par les Beaux-Arts n'était pas distingué de la pratique artisanale. L'art a alors une finalité déterminée liée à son efficacité ou à son utilité. La dimension technique trouve ici une importance considérable.

Commentaires