L'auteur doit-il apparaitre dans son œuvre ? Dissertation by KhagneJJ

L'auteur doit-il apparaitre dans son œuvre ?
Dissertation s'appuyant sur une citation de Flaubert pour déterminer si l'auteur doit se rendre invisible et se mettre au service de son œuvre en privilégiant la forme et l'écriture pour ne pas interférer dans l'essence même de sa beauté artistique.
№ 29427 | 2,790 mots | 0 sources | 2013 | FR
Publié le févr. 28, 2013 in Littérature , Philosophie
8,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

« L'idéal » que Flaubert se fait de l'œuvre d'art est la suivante: « on ne doit rien montrer des siennes » sous entendues de ses « colères et d'indignations ». Flaubert a ici un avis très tranché « les convictions m'étouffent ». Cela se remarque d'avantage avec la dernière phrase qui se veut catégorique de par l'utilisation de la forme exclamative « l'homme n'est rien, l'œuvre est tout ! ». Cependant, la comparaison de l'auteur avec Dieu permet d'éclairer d'avantage la position de Flaubert quant à sa vision de la place de l'auteur dans son œuvre. En effet, pour lui l'artiste doit rester invisible mais ne doit pas pour autant s'effacer de l'œuvre. Il doit être partout à la fois, mais ne doit être visible à aucun endroit, comme Dieu dans la nature. Flaubert ne rejette donc pas entièrement l'idée que l'artiste soit présent dans son œuvre, il doit seulement être indécelable pour le lecteur qui ne doit, à aucun moment, être perturbé par l'intervention de la subjectivité de l'auteur dans l'optique de préserver entièrement la dimension artistique de l'œuvre littéraire. L'auteur doit placer l'œuvre au centre de toutes ses préoccupations et laisser derrière lui ses penchants et ses sentiments naturels. Il doit cependant faire de l'œuvre son œuvre, tout en restant invisible. L'œuvre est l'objectif essentiel du procédé d'écriture, et exprimer ses sentiments et ses ressentis « rentrés » c'est-à-dire à l'intérieur de l'auteur, en lui, ne fait pas parti, selon Flaubert, du procédé créatif.

1- L'œuvre d'art peut être un monde à part, détaché de son créateur
2- Il semble difficile pour l'auteur de se dissimuler entièrement et que ce dernier est en réalité invisible mais partout à la fois
3- Contrairement à la thèse de Flaubert, la subjectivité de l'auteur, si elle est assumée, peut sublimer la création artistique et faire participer le lecteur, le rendre actif dans sa lecture par un processus d'identification

Extrait du document:

De plus, l'œuvre littéraire peut être perçue comme un système d'idéaux et d'allégories qui ne laissent que peu de place à l'auteur qui parfois, ne se considère pas comme faisant partie intégrante du processus de création littéraire. Ainsi, dans la littérature du Moyen-âge ou encore la vision antique de la création, nous pouvons trouver des exemples de création littéraire dans lesquelles « je » est méprisé et enlève toute noblesse à cette dernière. La valeur de l'œuvre d'art se mesure aux caractéristiques qui se veulent générales
  • Dissertation se demandant si le créateur d'une œuvre d'art a cherché à réaliser une œuvre utile.
    № 22074 | 1,045 mots | 0 sources | 2011 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Exposé concernant la présence du Sublime dans l'œuvre théâtrale de Crébillon père, dramaturge trop souvent inconnu du public en raison du succès de son fils, célèbre romancier libertin.
    № 29373 | 6,655 mots | 5 sources | 2013 | FR | détails
    14,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation analysant une citation d'Artaud "En finir avec les chefs d'œuvre" extraite de son livre "Le théâtre et son double" se demandant comment l'on peut affirmer que les chefs d'œuvre du passé n'ont pas d'impact sur le présent.
    № 23236 | 2,785 mots | 0 sources | 2011 | détails
    8,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires