L'avenir du droit de la famille : épanouissement individuel ou considérations collectives ? Dissertation by bashkara

L'avenir du droit de la famille : épanouissement individuel ou considérations collectives ?
Dissertation portant sur le droit de la famille qui traverse actuellement une crise. L'on constate une baisse de la natalité qui s'accompagne d'une forte augmentation des divorces, du concubinage, et du célibat.
№ 11931 | 2,205 mots | 2 sources | 2009 | FR
Publié le juil. 15, 2009 in Droit , Questions Sociales
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

L'évolution la plus considérable en droit de la famille ne tient pas uniquement au contenu du droit, mais à ses sources. En effet l'intrusion grandissante de l'Europe dans cette matière considérée comme relevant par excellence du droit national, peut susciter des interrogations. Dès lors, s'il est possible de conjecturer l'avenir du droit de la famille c'est nécessairement en s'interrogeant sur la fonction qu'entend lui assigner le législateur. Jusqu'à quel point les principes d'égalité et de liberté peuvent-ils guider les réformes du droit de la famille ?

I. Le droit de la famille face à la diversité et les spécificités de la famille
A) La diversité des modèles familiaux
B) Les fonctions de la famille

II. Le droit de la famille face aux transformations et mutations de la famille
A) Les transformations de la famille
B) L'avenir du droit de la famille : mutation ou crise ?

Extrait du document:

«A chacun sa famille, à chacun son droit», énonçait Carbonnier en 1978. En effet dans une matière où il serait nécessaire d'affirmer et d'assurer une certaine stabilité, on assiste, depuis vingt ans, à une frénésie de réformes qui va en s'amplifiant. Et si dans les années soixante et soixante-dix, les lois dites “Carbonnier” ont paru fixer pour l'avenir le droit de la famille, un mouvement inverse a été opéré par l'adoption d'une multitude de lois depuis une vingtaine d'années. Cependant si certains de ces textes opèrent de véritables refontes marquées par des choix politiques, d'autres ne font que parachever les fondements posés pendant les décennies précédentes. Or cette frénésie législative procure un sentiment d'instabilité et d'insécurité contraire à l'idée commune du droit.

Commentaires