L'aventure scientifique dans la littérature : les mises en garde Dissertation

L'aventure scientifique dans la littérature : les mises en garde
Dissertation qui étudie l'épopée de la science et sa marche inéluctable à l'aune de figures littéraires récentes ou anciennes, telles que Frankenstein, ou Prométhée.
№ 26320 | 2,345 mots | 0 sources | 2010 | FR
Publié le sept. 20, 2011 in Sciences , Littérature Etrangère
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La Science présente un double visage et Einstein incarne bien cela. Ses recherches l'ont amené à faire des découvertes majeures en physique, dont on peut considérer qu'elles ont été pour certaines bénéfiques à l'humanité, mais elles ont aussi donné naissance à la bombe atomique. La Science a, depuis les premières grandes inventions, été une source d'espoir pour les Hommes. Un moyen de s'affranchir des contraintes naturelles et d'exercer une emprise sur leur existence. Aujourd'hui, la Science fait consensus parce qu'elle donne un cap, dans l'intérêt général a priori. La communauté scientifique est bien vue, respectée, lointaine, secrète, enviée. Le Téléthon, le Sidaction plus récemment, sont l'occasion pour les entreprises ou les particuliers de faire don de dizaines de millions d'euros pour financer la recherche. Car c'est par la recherche scientifique que se fait la lutte contre la maladie. Mais les médicaments, artificiels, présentent aussi un danger, comme le Médiator. La Science aujourd'hui est donc sujette à un paradoxe : elle est à la fois espoir de vie et menace de mort. Or, l'avenir de l'humanité semble se jouer sur le terrain scientifique. Quels sont les fondements littéraires, qui, dans l'imaginaire collectif occidental, pourraient entretenir cette perception paradoxale de la Science ?
Nous allons nous concentrer sur les figures de Prométhée, Faust et Frankenstein. Nous allons d'abord voir qu'une dynamique habite l'humanité et en caractérise l'aventure. Mais, ensuite, nous verrons que ce mouvement se heurte à des résistances. Enfin, nous en déduirons le besoin d'adopter une éthique pour la civilisation technologique.

Extrait du document:

En effet, on observe des blocages à plusieurs niveaux. Par exemple, on assiste à la raréfaction des ressources naturelles, parallèlement à l'explosion démographique. Des associations avec d'énormes moyens font barrage et ça c'est un phénomène très récent. Autre exemple : les travaux en génétique, qui sont qualifiés dans le texte « d'exploits » dans deux phrases consécutives, suscitent l'hostilité de la religion. Le Pape critique une atteinte à la dignité de la personne humaine. Donc avec l'idée de « dignité », on a là l'un des aspects de l'Homme qu'il faudrait tâcher de protéger. Cela concerne l'avortement, l'euthanasie, qui sont mentionnés, mais aussi la possibilité de choisir le sexe de son enfant, et bientôt toutes ses caractéristiques physiques, le clonage, la mise au point d'organes artificiels, pour vivre plus longtemps et se rapprocher de l'immortalité de Dieu. Ces nouveaux enjeux se heurtent aussi à la réticence des pouvoirs publics. Aujourd'hui en France on n'accepte pas les mères porteuses. D'autre part le droit peine à se mettre à la page. En plus de la dignité, que faudrait-il conserver chez l'Homme, prioritairement au génie scientifique ? L'amour, sans doute.

Commentaires