L'éducation Dissertation

L'éducation
Dissertation, basée sur une citation de Michel Tournier se demandant si l'éducation doit avoir pour seul dessein de préparer l'enfant à sa future profession ou si elle doit, au contraire, contribuer à son savoir tout en développant sa propre personnalité.
№ 25107 | 2,200 mots | 0 sources | 2011 | FR
Publié le juin 27, 2011 in Sciences de l'Education , Littérature , Philosophie
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

L'éducation est devenue dans notre monde un objet de débat. La question est permanente de savoir quelle jeunesse on veut former pour quel sujet de société. L'école ne peut et ne doit se contenter d'instruire mais d'éduquer à l'autonomie et au vivre ensemble. Les problèmes relatifs à l'éducation sont des problèmes majeurs de notre temps et dont nombreux philosophes ou auteurs tels Montaigne, Érasme, Rousseau ou Rabelais se sont penchés sur la question : Qu'est ce qu'une bonne éducation ? L'idée principale sortant communément de leur récit est que la culture générale doit prendre une part dans l'éducation et ce à n'importe quel âge. De la plus petite enfance d'après Érasme et d'un age plus évolué pour Rousseau, dans n'importe quel cas, l'instruction doit constituer la base d'un bon enseignement. D'après le jugement « Il n'y a pas de véritable éducation sans une part totalement inutile, invendable, irrécupérable » formulé par Michel Tournier, l'éducation ne doit pas seulement aboutir sur l'apprentissage d'un métier mais doit conserver une part de culture générale indispensable à l'aisance intellectuelle. La bonne éducation est pour lui celle qui sait conjuguer une part d'initiation à un futur métier et une part de gratuité qui confère une érudition.
Nous verrons dans un premier temps que l'éducation doit avoir une finalité qui aboutit à la connaissance et au développement de sa personnalité. Ensuite, nous envisagerons qu'elle contribue à l'apprentissage d'un métier. Enfin, nous considérerons qu'il est préférable d'unir ces deux finalités pour aboutir à une bonne éducation.

Extrait du document:

Il faut détenir une certaine culture générale pour pouvoir se forger une opinion personnelle sur certains sujets sensibles de société, et pour lesquels les médias influencent les pensées du public en jouant avec les sentiments comme la culpabilité, comme on pourrait le voir avec le réchauffement climatique. Le texte, extrait des « Essais » de Montaigne, illustre bien cet aspect du jugement de l'élève : « Lui faisant goûter les choses, les choisir, les discerner .... ». D'après ce texte, l'enseignant devrait se préoccuper de savoir qui est son élève pour pouvoir ensuite former son jugement.

Commentaires