L'efficacité Dissertation by FlorenceM

L'efficacité
Dissertation de management qui montre que l'homme peut être efficace lorsqu'il s'investit, mais qu'il lui est impossible de tout maîtriser du début à la fin de son action.
№ 4065 | 940 mots | 1 source | 2007
Publié le mars 03, 2008 in Management
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Traditionnellement, on qualifie d’efficace une action si elle a réussi, si elle a offert les résultats que le sujet désirait en la mettant en œuvre. Un homme efficace, c’est un homme qui atteint les objectifs que lui-même s’est fixé, ou que quelqu’un d’autre lui avait défini. On voit tout de suite que l’efficacité ne peut pas être pensée sans un but auquel elle devra tendre, et sans les moyens qu’on devra mettre en œuvre pour réaliser ce but.
L’efficacité traduit aussi l’idée d’un engagement du sujet qui doit mener une action à bien, engagement qui peut pousser l’homme à subordonner des moyens condamnables à une fin qu’il juge noble.
Dès lors, plusieurs questions se posent : quels sont les critères de l’efficacité, sur quoi se fonde-t-elle ? Comment définir les moyens pour être efficace : peut-on être sûr qu’ils seront source d’efficacité ? Si tel est le cas, peut-on utiliser n’importe quel moyen dont on sait qu’il est efficace ? On voit se dessiner ici un danger potentiel de l’efficacité. Toutes les actions doivent-elles viser l’efficacité ? On considère souvent que l’efficacité se traduit par une action courte qui a donné les résultats souhaités : l’efficacité peut donc se définir sur le court terme. Mais elle n’est pas incompatible avec le long terme : le délai peut également être une source d’efficacité. Cependant, cette étude montre que dans un cas comme dans l’autre, il est difficile de garantir l’efficacité et qu’il ne faut pas oublier de se demander si l’efficacité peut prévaloir à n’importe quel prix.

Extrait du document:

Pour être efficace, il faut se donner un but et déterminer les moyens qu’on va mettre en place pour l’atteindre. Il faut être prêt à agir, à s’engager entièrement dans cette démarche pour qu’elle débouche sur la réussite, critère de l’efficacité. En effet, si la réussite n’est pas au bout d’une action, on ne dira pas de cette dernière qu’elle a été efficace. Notre société actuelle pense donc l’efficacité en fonction des résultats qu’elle produit ; cela se traduit par exemple en économie : on parle de productivité d’une entreprise ; cette productivité est censée mesurer mathématiquement l’efficacité des moyens de productions. L’efficacité devient quantitative, elle est fonction des résultats des hommes qui travaillent, des machines et du temps de production, il s’agit de produire toujours plus dans un même laps de temps et avec la même qualité : de nos jours, voilà comment se traduit l’efficacité, c’est l’obligation de rendement.

Commentaires