L'élection du Président de la République au suffrage universel direct Dissertation

L'élection du Président de la République au suffrage universel direct
Dissertation recherchant les avantages et inconvénients de l'élection du Président de la République au suffrage universel direct.
№ 19250 | 3,145 mots | 0 sources | 2010
Publié le août 25, 2010 in Droit , Sciences Politiques
10,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Le sujet qui nous est ici proposé nous invite à réfléchir sur l'élection du Président de la république au suffrage universel direct. Déjà en 1848, l'élection du président au suffrage universel avait soulevé des controverses. (...)Les controverses se sont multipliées avec la révision constitutionnelle de 1962, sur laquelle nous reviendrons plus tard. Sur le plan théorique, remettre en question l'élection du président de la République au suffrage universel direct serait remettre en cause la clé de voûte de ce que certains ont appelé la « Constitution bis » de la V République qui régit encore aujourd'hui nos institutions. Sur un plan plus pratique, cette élection constitue aujourd'hui un évènement majeur de notre vie politique qui agite les médias et les foules plusieurs mois à l'avance.

1. Origine et vertus de l'élection du président de la république au suffrage universel direct
2. Les effets pervers de l'élection du Président de la République au suffrage universel direct et les solutions proposées pour les restreindre

Extrait du document:

Le nombre de candidats aux élections de 1974 et de 2007 était de 12, et de 16 à celles de 2002. Ce grand nombre de candidats encourage l'abstention en brouillant les cartes du jeu des élections et provoquant ainsi un deuxième tour où les deux candidats en lice ne représentent plus qu'une minorité des suffrages exprimés, où l‘électeur ne se contente plus que de départager au lieu de choisir. La période de l'élection pose elle aussi problème. En 2002, le premier tour avait lieu en plein milieu de la période des vacances scolaires de la zone de Paris.

Commentaires