L'Emergence de la notion de "théâtre de la cruauté" selon Antonin Artaud Dissertation by GeorgesLemardeley

L'Emergence de la notion de "théâtre de la cruauté" selon Antonin Artaud
Dissertation qui s'appuie sur "Le théâtre et son double" d'Antonin Artaud pour montrer en quoi théâtre et cruauté sont intrinsèquement liés.
№ 11423 | 2,420 mots | 0 sources | 2009
Publié le juin 07, 2009 in Danse et Théâtre , Littérature , Philosophie , Arts , Histoire de l'Art
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

"Tout ce qui agit est cruauté. C'est sur cette idée d'action poussée à bout et extrême que le théâtre doit se renouveler," écrit Artaud. Dans cet exposé, la vision d'Artaud apparaît comme un refus de toute psychologie : pas de texte trop littéraire, ni de textes longs, mais le retour à des énergies premières, mais une action intense, et la vie mise sur scène. Notre question est donc celle-ci : si le théâtre tel qu'Artaud le conçoit oscille toujours – comme tout théâtre, en fin de compte – entre volonté de susciter l'adhésion et nécessité de styliser, de créer la distance, à quoi sert véritablement le théâtre ? Le texte peut-il être abandonné ? En quoi la forme théâtrale demeure-t-elle, aujourd'hui, un art nécessaire en Occident ?

Extrait du document:

Le substantif «cruor», en latin, désigne le sang rouge, le sang qui coule. L'adjectif «crudelis» s'emploie pour caractériser celui qui aime à faire couler le sang. Quand on lit une telle expression «théâtre de la cruauté», on peut penser qu'il y sera question de théâtre sanglant, à l'image de certains films de cinéma ; ou si l'on préfère rester dans le domaine de la scène, du «grand guignol» - ce théâtre populaire qui mêlait volontiers mélodrame et violence.
Pourtant, cette notion est complexe. C'est Antonin Artaud, poète, acteur, dramaturge, théoricien éminent, qui, dans Le théâtre et son double, a décrit, expliqué, ce qu'était, à ses yeux, un tel théâtre. Dans sa Lettre sur la cruauté (1932), dans Le théâtre et la cruauté (1933) et les deux manifestes de 1933 portant le titre de Le théâtre de la cruauté, il a, en effet, exposé ses idées originales pour une renaissance de cet art. Néanmoins, tout Le théâtre et son double témoigne de cette nouvelle vision du théâtre et l'on s'aperçoit que l'expression «théâtre de la cruauté» s'avère être un pléonasme, dans la mesure où, pour Artaud, le théâtre n'est pas possible sans un élément de cruauté. Théâtre et cruauté sont intrinsèquement liés.
  • Dissertation portant sur le rôle du metteur en scène de théâtre, depuis l'axe de lecture jusqu'aux nombreux choix de mise en scène et finalement à la justesse de l'interprétation du texte.
    № 10201 | 1,235 mots | 0 sources | 2009 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation portant sur le rôle du théâtre comme lieu possible de contestation de la société.
    № 16344 | 2,075 mots | 0 sources | 2010 | détails
    7,95 $US
    Ajouter au panier
  • Sujet: Tandis que Louis JOUVET écrit : « L’essentiel d’une œuvre dramatique, c’est le texte. Tout l’art du comédien est un art de dire », Antonin ARTAUD définit ainsi les remèdes à apporter à la crise du théâtre : « Le théâtre, art indépendant et autonome
    № 46 | 5,500 mots | 0 sources | 2007 | détails
    14,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires