L'emploi du « Je » dans « Les Planches Courbes » d'Yves Bonnefoy Dissertation

L'emploi du « Je » dans « Les Planches Courbes » d'Yves Bonnefoy
Dissertation se demandant dans quelle mesure on peut parler d'une quête initiatique du "Je" poétique au sein de l'œuvre "Les Planches Courbes" d'Yves Bonnefoy.
№ 20863 | 1,060 mots | 0 sources | 2010 | FR
Publié le nov. 03, 2010 in Littérature
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Le thème de la quête initiatique, semble très présent dans les sections du programme tiré des Planches courbes, bien qu'il n'y ait pas à proprement parler de figure héroïque, comme c'est le cas, par exemple, dans les textes du Moyen Age. Mais dans la mesure où la quête initiatique révèle le sens du destin du Je et son accord avec le monde, le Je poétique peut être considéré comme une figure de la quête initiatique.


I- Un poétique de la quête
II- Une poétique du déchiffrement
III- Une poétique de la relance

Extrait du document:

On aura remarqué chez Yves Bonnefoy une utilisation de la phrase longue qui, elle aussi, implique une poétique de la progression et de la relance: utilisation des subordonnées relatives, utilisations des conjonctions de coordination, recours à la parataxe, sot des outils syntaxiques qui prolongent sans cesse une phrase qui tâtonne et se déroule, mimant ainsi le cheminement de la quête et la volonté d'élucider.

Commentaires