L'esprit du capitalisme de Weber et le capitaliste de Marx Dissertation

L'esprit du capitalisme de Weber et le capitaliste de Marx
Dissertation se demandant en quoi l'analyse de l'esprit du capitalisme de Weber contredit ou complète celle du « mode de production » capitaliste de Marx.
№ 28877 | 3,310 mots | 0 sources | 2012 | FR
Publié le oct. 14, 2012 in Sociologie
10,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

L'avancée du capitalisme industriel moderne et les développements sociaux sont les thèmes dominants de travail sociologique de Marx Weber. Dès 1893, Weber prédit que quelques générations plus tard, le capitalisme détruira toutes les structures sociales traditionnelles, et que ce processus sera irréversible. Il décrit le capitalisme moderne comme une force essentiellement révolutionnaire dont il n'est aucunement possible d'arrêter sa marche triomphale. Une grande partie de son œuvre a ainsi traité les effets sociaux et culturels du capitalisme industriel afin d'imaginer le futur des sociétés libérales occidentales. Conséquemment, il était inévitable que Max Weber confronte l'analyse du capitalisme moderne de Karl Marx et ses idées sur une future société socialiste. Weber va vite prendre ses distances avec Marx pour des raisons personnelles, politiques et idéologiques, mais cela ne l'empêchera pas de beaucoup dialoguer dans ses œuvres avec lui car ils partagent une même interrogation : comment peut-on rendre compte de l'émergence et de l'implantation du capitalisme moderne en Europe ? Le capitalisme est un fait social total, c'est pour cela qu'il intéresse Weber. Toutes les sphères de l'activité sociale sont impactées par la naissance et le développement du capitalisme en Europe. Les deux sociologues ont compris l'importance du capitalisme pour expliquer ce qui se passe, mais ont des pensées radicalement différentes, et ce de manière irréductible : ils ne sont en effet d'accord que sur les faits, les constats, mais ils en tirent des analyses différentes, celle de « l'esprit du capitalisme » pour Weber et celle du « mode de production » pour Marx.

1-Comment Marx et Weber conceptualisent et définissent le capitalisme ?
2-Les conditions d'émergence du système capitaliste selon nos deux penseurs
3-Les répercussions sociales de ce système telles que nos deux sociologues les envisagent

Extrait du document:

Les économistes classiques ont résolu le problème de l'origine de l'accumulation par ce que Marx appelle une légende : il y a très longtemps existaient deux sortes de personnes, les diligents et intelligents, c'est-à-dire l'élite frugale, et les fainéants, passant leur vie dans la débauche. La frugalité explique la transformation de l'argent, en suggérant que l'argent aux mains de l'élite frugale constitue du capital, tandis que l'argent aux mains des fainéants n'en est pas. « L'éthique protestante » fait écho à cette distinction en apportant une explication alternative sur la motivation sous-jacente de l'accumulation. Selon Weber, l'accumulation est une forme calculatrice de recherche de profit et constitue la conséquence majeure de la conduite économique du protestantisme.
  • Exposé qui explique comment, en s'appuyant sur les outils de l'économie classique, Marx révèle les contradictions propres au capitalisme.
    № 22815 | 2,575 mots | 0 sources | 2010 | détails
    8,95 $US
    Ajouter au panier
  • Commentaire du chapitre XV, section IV, Livre I de l'ouvrage « Le Capital », de Marx se demandant en quoi le machinisme conduit à l'aliénation et à l'exploitation des travailleurs.
    № 28327 | 2,155 mots | 0 sources | 2012 | FR | détails
    7,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation qui pose la question de savoir si, au regard de l’histoire, le capitalisme et le libéralisme sont compatibles; si l’un permet de développer l’autre ou s’il doit plutôt être considéré comme un frein.
    № 3337 | 1,010 mots | 3 sources | 2008 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires