L'Etat, entre protection et domination Dissertation

L'Etat, entre protection et domination
Dissertation dont la problématique consiste à déterminer dans quelle mesure la domination de l'état se justifie par la protection qu'il apporte au citoyen.
№ 16218 | 2,880 mots | 0 sources | 2010
Publié le mai 27, 2010 in Philosophie , Sciences Politiques
8,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Le mot Etat désigne un ensemble d'institutions qui organisent politiquement et juridiquement la vie des individus d'une société. Le mot Etat aussi désigne l'autorité politique elle-même, c'est-à-dire une structure de gouvernement. L'Etat moderne s'est constitué au XVIe siècle, avec l'émergence des premiers Etats-nations, et Machiavel, Bodin et Hobbes en furent les théoriciens majeurs. Hobbes dans le Léviathan, s'appuie sur les mécanismes naturels des passions humaines (le désir, l'orgueil et la peur de mourir), qui entraînent fatalement une guerre incessante entre les hommes, pour expliquer l'apparition de l'Etat. Le jeu naturel des passions pourrait mener à la destruction de l'espère humaine. C'est pourquoi l'homme a eu recours à un artifice, l'Etat, comme appareil supérieur de contraintes, garantissant la sécurité et la paix parmi les hommes dans le cadre de sociétés réglementées. Chez Hobbes, c'est donc la domination de l'Etat qui permet de protéger l'homme. Cependant il convient de préciser ce que l'on entend par domination, et domination étatique.

I. L'Etat est légitime lorsqu'il assure la protection des droits naturels de l'individu, mais sa domination doit être limitée et encadrée
II. Au niveau économique, l'Etat peut intervenir pour protéger l'individu, mais ce peut aussi être un instrument de domination

Extrait du document:

L'Etat se dote des moyens nécessaires à la protection des citoyens. Les droits tout d'abord. Les citoyens se voient reconnaître un certains nombre de droits et libertés par l'Etat, souvent dans la Constitution de l'Etat (notamment des Déclaration de droits et libertés). En France, la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen, datant de 1789, reconnaît à l'homme des droits naturels, - c'est-à-dire inhérents à sa nature, en dehors même de tout Etat, tels que l'égalité, la liberté, la sécurité, la résistance à l'oppression.

Commentaires