L'été 1789 : une révolution dans les fondements politiques et sociaux Dissertation by rosapaola

L'été 1789 : une révolution dans les fondements politiques et sociaux
Dissertation qui pose la question de savoir comment les différents événements de l’été 1789 parviennent à mettre fin à la monarchie absolue et à la société d’ordre.
№ 6127 | 2,325 mots | 0 sources | 2008
Publié le juin 03, 2008 in Histoire , Droit
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La société d’Ancien Régime à la veille de la Révolution est une société figée, sclérosée, qui va mal. Le 5 mai 1789, le roi Louis XVI ouvre les États généraux, qui sont réunis à Versailles dans la salle des Menus Plaisirs. C’est le dernier moyen qui reste au monarque pour résoudre la crise financière du royaume, pour tenter de sauver le royaume de la faillite qui menace le gouvernement.

I- L’avènement d’une nation unique et souveraine

1) Remise en cause des bases de l’Ancien Régime sur le plan politique: fin de la monarchie absolue
2) Remise en cause des bases de l’Ancien Régime sur le plan social: fin de la société d’ordres

II- La société d’ordres abolie et le système absolutiste écroulé: il faut reconstruire

1) Une révolution en marche dont le point d’orgue sera la déclaration des droits de l’homme et du citoyen
2) Un autre aboutissement des événements de l’été 1789: la rédaction de la constitution de 1791

Extrait du document:

Après la prise de la Bastille le 14 juillet 1789, l’abolition de la féodalité dans la nuit du 4 août 1789 et la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen, l’Assemblée vote les grands principes de la Constitution de 1791, première constitution écrite française qui, sur la base de la souveraineté nationale et de la séparation des pouvoirs, organise la limitation du pouvoir royal et l’exclusion du peuple des décisions politiques. La période de la Révolution française est riche en matière constitutionnelle car la France rompt pour la première fois avec la monarchie. Les principes généraux posés par la constituante expriment la condamnation de l’absolutisme. La première constitution écrite française est datée du 3 septembre 1791 et les révolutionnaires estimaient qu’il était nécessaire qu’elle soit rigide. La Constitution est l’expression du contrat social et il faut qu’elle soit écrite afin que chaque homme connaisse ses droits imprescriptibles.

Commentaires