L'Europe est-elle antisémite à la fin du XIXème siècle ? Dissertation

L'Europe est-elle antisémite à la fin du XIXème siècle ?
Dissertation se demandant comment la fin du XIXème siècle a vu progresser une nouvelle forme d'antisémitisme.
№ 27650 | 2,250 mots | 0 sources | 2012 | FR
Publié le janv. 05, 2012 in Histoire , Religion , Questions Européennes
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Le XIXème siècle est marqué par l'avènement de la modernité. Et s'il persiste des mouvements anti-judaïques durant ce siècle, on assiste à une émancipation incontestable des Juifs sur le Vieux Continent.
Afin d'étayer ce propos, on peut évoquer le fait que les Juifs ont acquis des droits civiques importants au cours de ce siècle : ainsi, ils peuvent siéger à la chambre des communes à partir de 1866 au Royaume Uni, et se débarrassent d'un statut spécifique (légalement parlant) en Allemagne en 1871. La France, respectueuse des valeurs des philosophes des Lumières, a quant à elle consacré cette émancipation de sa population juive dès la Révolution et plus précisément le décret du 21 septembre 1791, et sa prise de distance avec le « religieux » et l'antijudaïsme chrétien. Les Pays Bas imiteront l'Hexagone dès 1796.

1. L'antijudaïsme est en nette perte de vitesse dans la marche vers la modernité
2. L'antisémitisme s'avère être la nouvelle cause de certaines catégories de la population

Extrait du document:

La fin du XIXème siècle est marquée par l'émancipation des juifs en Europe. En effet, l'assimilation de ce qui pouvait être identifiée à l'époque comme la « communauté juive » s'est opérée, sans doute par nécessité d'intégration nationale. La religion ne semble plus être un obstacle à l'appartenance à une nation. Pour preuve, les « résidents juifs de France » deviennent les « citoyens français de religion juive ».
Ils ont désormais droit à l'égalité des droits après une vague de décisions allant dans ce sens en Europe. Ainsi, La Lombardie en 1859, l'Angleterre en 1860, l'Autriche-Hongrie en 1867 –le Kaiser Guillaume Ier proclamera un décret prohibant toute mesure antijudaïque au sein de son empire en 1869- la Rome papale en 1870, et les royaumes de l'espace germanique entre 1864 et 1871 accordent la citoyenneté aux juifs vivant sur leur territoire.

Commentaires