"L'évènement" en politique Dissertation

"L'évènement" en politique
Dissertation se demandant comment une pensée politique pourrait affronter l'apparition de l'évènement. La notion d'événement rend-elle caduc toute tentative d'idéologie politique ?
№ 31162 | 1,340 mots | 0 sources | 2014 | FR
Publié le déc. 08, 2014 in Histoire , Sciences Politiques
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

L'image est connue : le 11 septembre 2001, Georges W. Bush visite une école primaire pour promouvoir sa politique d'éducation. Un conseiller entre, et lui murmure à l'oreille que les deux tours du World Trade Center viennent de s'effondrer. Abasourdi, le président des Etats-Unis reste coi, incapable d'agir face cet inconcevable événement. L'événement, justement, ce définit en philosophie par ce qui ne saurait se prévoir : il est ce qui ne saurait se réduire à la somme des causalités qui semblent l'engendrer. L'événement ne prend sens, ne saurait être pensé qu'à posteriori. Le 11 septembre est un événement, l'attentat de Sarajevo est un événement.

1. Comment l'apparition de l'évènement condamne-t-elle la politique à ne pouvoir se concevoir en idéologie ?
2. L'exercice de l'Histoire permet à la politique de prévoir l'évènement
3. Comment la politique se conçoit-elle comme la science de l'évènement elle-même ?

Extrait du document:

En prétendant prédire l'Histoire, la pensée marxiste a échouée. Il est impossible pour une idéologie de prédire l'événement, aussi bien que d'y réagir. Les événements de Mai 68 ont laissé Charles de Gaulle hébété, car rien dans la pensée gaulliste ne savait répondre à Mai 68. La politique ne saurait dès lors se concevoir que par la réaction aux événements, sans l'aide possible d'aucune idéologie pour guider cette réaction : lorsqu'en 2011, la crise de la dette met la Grèce en défaut de paiement, la réaction de l'Union Européenne est justement de nommer un nouveau gouvernement technocratique, c'est à dire un gouvernement qui est pure administration, sans idéologie politique à long terme. Si à posteriori, les causes de la crise grecque apparaissent clairement, elles ne le font justement qu'à posteriori.
  • Dissertation portant sur le rôle politique des individus.
    № 6494 | 2,560 mots | 0 sources | 2008 | détails
    8,95 $US
    Ajouter au panier
  • Commentaire linéaire d'un texte extrait de "Les Politiques" d'Aristote, livre I, chapitre 2, 1252a – 1253a portant sur la vision du monde politique a travers la cité.
    № 14529 | 1,520 mots | 0 sources | 2010 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation s'interrogeant sur le rapport entre la politique et la morale et se demandant si la morale doit faire plier le politique ou le politique doit s'en détacher de par son pragmatisme.
    № 23279 | 2,650 mots | 2 sources | 2011 | détails
    8,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires