L'évolution des formes poétiques du XVIIIe au XXe siècle Dissertation

L'évolution des formes poétiques du XVIIIe au XXe siècle
Exposé se demandant dans quelle mesure la poésie rend compte de la réalité.
№ 31362 | 2,285 mots | 0 sources | 2015 | FR
Publié le mai 12, 2015 in Littérature
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

L'évolution des formes poétiques à partir du XVIIIe siècle jusqu'au XXe siècle marque un tournant par un désir de libéralisation formelle et thématique de la poésie. L'histoire littéraire oscille alors entre déréglementation contrôlée, partielle, totale, et retour à des préceptes divers.
Il est intéressant de se concentrer sur cette évolution, parce qu'elle témoigne d'un désir de liberté de l'art et du langage, d'une volonté d'exprimer au mieux, au plus beau, au plus vrai, ou au contraire sans artifices de langage, la réalité du monde et du poète.

1. Portrait de Rousseau
2. Description du réalisme en littérature
3. Qu'est-ce que la querelle d'Homère ?

Extrait du document:

Les jeux sur le texte et le travail du poète se font nombreux et participent à un chaos organisé dans le sens. Ponge, dans Comment une figue sèche et pourquoi (1977), met à disposition du lecteur les brouillons de son poèmes « La figue (sèche) », qui en quelque sorte parachèverait son œuvre.
Cette profusion de genres, d'idées et de trajectoires sans école ni mouvement participent à une libéralisation totale de l'expression poétique, qui est laissée au gré de chacun. Cette moitié de siècle rappelle la première diversité des héritiers du Parnasse qui avaient atteint un degré assez haut de libertés dans les formes poétiques. Ainsi, l'écriture poétique prend autant de formes qu'il est possible au poète d'imaginer, et rien ne délimite l'expression.

Commentaires