L'homme est-il fait pour vivre seul ? Dissertation

L'homme est-il fait pour vivre seul ?
Dissertation se demandant si l'homme est un animal social.
№ 30200 | 4,130 mots | 0 sources | 2013 | FR
Publié le nov. 13, 2013 in Philosophie , Psychologie , Sociologie
11,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

On peut considérer que savoir vivre seul et le faire réellement c'est être sage, faire preuve d'une réelle sagesse. En effet, le sage, le philosophe, et le génie sont solitaires. La solitude est propice à la réflexion, à la méditation, et à tout ce qui permet le développement spirituel et intellectuel de l'être Humain.
Quoi que fasse l'Homme, il sera toujours seul et est fait pour l'être car il a une vie intérieure qui ne pourra jamais être absolument connue des autres ou qu'il pourra partager avec autrui réellement...même avec des êtres qui l'aiment, qui le connaissent depuis toujours -comme des parents par exemple, ou un conjoint- l'individu ne pourra jamais être parfaitement compris, car personne ne pourra ressentir à sa place ce que lui ressent, ni même être aussi attentif que lui à tout ce qui le concerne et à sa perception des choses.

1. Oui, les Hommes sont fait pour vivre seuls
2. Les hommes sont faits pour vivre ensemble
3. Les hommes sont faits pour vivre ensemble mais ne le peuvent réellement qu'en sachant vivre seuls

Extrait du document:

D'ailleurs, comment expliquer que lorsque l'on meurt, on est toujours seul « face à la mort » (comme a pu le dire le philosophe Pascal) - même si on est accompagné par d'autres êtres que l'on aime - et que quelles que soient nos relations avec les autres, on finisse toujours par quitter la vie en solitaire? Donc comme si on n'avait jamais connu personne ? On ne meurt certes pas en se sentant seul, mais on est cependant le seul à mourir, quand les autres continuent à vivre. Et ce n'est peut-être justement que comme dans les cas extrêmes tels que la mort d'un pharaon qu'ont pu exister des morts collectives (mais volontaires) pour accompagner cet être humain qui était considéré comme un être suprême que l'on devait accompagner au delà de la vie.

Commentaires