L'homme est-il un être dénaturé ? Dissertation by Nad

L'homme est-il un être dénaturé ?
Dissertation philosophique se demandant s'il est possible de dire de l'homme « moderne » qu'il a dénigré sa nature humaine profonde, si tel est le cas de quelle manière et dans quel but.
№ 17890 | 1,320 mots | 0 sources | 2009 | FR
Publié le juil. 16, 2010 in Littérature , Philosophie
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

L'homme que nous connaissons aujourd'hui apparaît comme étant le fruit d'une évolution ininterrompue depuis les débuts de son existence. En effet, l'homme « moderne » n'a pas toujours été celui qu'il est. On lui attribue cependant, depuis ce temps et quel qu'il soit, le statut d'être humain. Il s'agit de sa nature. Du latin nascor qui signifie « naître », la nature d'un être ou d'une chose désigne l'ensemble de ce qui les constitue originellement, c'est-à-dire les caractéristiques qui définissent leur appartenance à un genre ou à un groupe. Cependant, l'évolution du rapport au monde de l'être humain lui fait parfois aller à l'encontre de cette nature originelle.

I/ Si l'existence d'une véritable nature humaine est incontestable, elle mérite d'être précisée
II/ L'homme se dénature
III/ Cette dénaturation est inhérente à la nature humaine; c'est à travers la culture que l'homme la développe

Extrait du document:

L'exemple de Victor l'enfant sauvage est le meilleur à même d'illustrer cet état de nature de l'homme. En effet, Victor, certainement à la suite d'un abandon, a été élevé par une meute de loups, le considérant comme l'un des leurs. Là fut alors révélée la nature même de l'homme, dont la satisfaction de besoins primaires est donc le but principal mais surtout suffisant. En effet, puisqu'il peut vivre uniquement grâce à cela, pourquoi recherche à s'élever intellectuellement, à établir un contrat social, à vivre en communauté?

Commentaires