L’hospitalisation sous contrainte des malades mentaux Dissertation by obam

L’hospitalisation sous contrainte des malades mentaux
Dissertation qui analyse si la loi de l'hospitalisation sous contrainte des malades mentaux est encore adaptée à la société contemporaine.
№ 7541 | 950 mots | 0 sources | 2008
Publié le juil. 30, 2008 in Droit , Médecine et Santé
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La loi de 1838 qui a institué entre autre l’hospitalisation d’office, a été conçue à la fois pour redonner une humanité perdue aux malades mentaux mais aussi pour protéger la société de ces derniers.
On constate en France un accroissement et un caractère de plus en plus arbitraire de l’internement pour cause psychiatrique à tel point que la loi sur l’internement d’office est de plus en plus attentatoire aux libertés individuelles et aux droits fondamentaux.

I- L'hospitalisation d'office, mesure dangereuse
A- Un contexte social de plus en plus difficile
B- Des recours fastidieux

II- Antidote aux risques d'arbitraire
A- Subordination de la décision d'hospitalisation d'office à des règles très strictes
B- Portes de sortie de l'hospitalisation d'office

Extrait du document:

La société est de moins en moins tolérante à l’égard de la maladie mentale, on assiste à un rajeunissement de la population à risque et à un contexte de plus en plus durci, l’hospitalisation d’office reste pourtant une mesure d’une violence extrême.
La loi de 1838 est une loi d’assistance mais aussi une loi de police .On enferme l’aliéné à la fois pour le soigner mais aussi pour prévenir le danger qu’il peut représenter pour la société. Le second volet a pris plus de relief que le premier dans l’esprit des gens car, la thérapeutique des maladies mentales a complètement changé pourtant, le statut du malade interné est resté le même.

Commentaires