L'impact de l'accroissement des échanges sur les économies des pays développés Dissertation

L'impact de l'accroissement des échanges sur les économies des pays développés
Dissertation visant à développer les impacts de l'accroissement des échanges sur les économies développées. (pdf)
№ 15746 | 2,310 mots | 0 sources | 2009
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

En choisissant d'approfondir le libre échangisme depuis 1945, notamment par le biais de la signature des accords du GATT en 1947, les économies des pays développés ont vu leurs échanges augmenter dans des proportions jusque là inconnues. Ainsi, en 2005, la valeur totale des exportations mondiales du commerce de marchandises s'élevait à 9000 milliards de dollars contre 9410 milliards pour les importations.
La France y apparaissait comme le 4éme exportateur et importateur mondial alors que l'on constate depuis 2004 un accroissement du déficit de sa balance commerciale (6 milliards d'euros en 2004, 24 milliards en 2005). Une telle augmentation des échanges tant dans le domaine des biens et services que de capitaux a induit une adaptation des économies des pays développés à cette situation nouvelle et s'est traduite par la création de zones économiques régionales organisées en union douanière ou économique et monétaire et la multiplication des firmes multinationales.

I. Le choix du libre échangisme, en favorisant l'accroissement des échanges, a transformé et permis une croissance forte des économies des pays développés depuis 1945
II. Cet accroissement des échanges en amplifiant l'interdépendance des pays développés les oblige à mettre en place un système de libre échange maîtrisé géré au niveau international qui comporte quelques faiblesses

Extrait du document:

Difficile du fait de la taille et de la variété des marchés, cette dernière
pourrait néanmoins s'imposer dans les années à venir. L'initiative récente de 12 institutions financières internationales dans le sens d'une meilleure régulation des marchés pourrait anticiper la mise en place de la part des Etats d'une réglementation publique plus forte des marchés financiers.

Commentaires