L'inconscient : une pensée sans sujet ? Dissertation

L'inconscient : une pensée sans sujet ?
Dissertation sur les rapports envisageables entre le sujet, la pensée et la conscience.
№ 19768 | 1,850 mots | 0 sources | 2010
Publié le sept. 08, 2010 in Philosophie
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La pensée est rattachée depuis l'antiquité au champ de l'intellectuel. Platon la définit dans La République comme « dialogue intérieur de l'âme avec elle-même », marquant ainsi sa double nature, à la fois processus, comme acte de réflexion, et résultat de cet acte. La pensée, mouvement réflexif de moi à moi, me permet donc de me constituer comme sujet. Je suis « moi », auteur et maître de mes pensées, je me définis, par opposition aux animaux, comme « res cogitans », la chose pensante. Dès lors, aux concepts de pensée et de sujet, j'associe celui de « conscience », en tant que faculté cognitive (celle de suivre les étapes de ma réflexion).

1. Le sujet se réalise par la conscience comme maître et auteur de ses pensées
2. Le sujet est nécessaire à la structure du langage. Pourtant, ne peut-on envisager un inconscient qui serait une pensée sans sujet ?
3. L'inconscient ne se définit pas aussi radicalement qu'une « pensée sans sujet »

Extrait du document:

Le sujet est soumis à diverses influences. Pour reprendre Descartes, nous sommes plus ou moins maîtres de nos pensées, mais dans un cadre fixé par des limites qui ne nous sont pas connues. Le corps, en effet, influence de manière déterminante, bien que sous-jacentes, nos pensées. « L'esprit est toujours la dupe du cœur » dit La Rochefoucauld. Le cœur est traditionnellement représenté comme le siège des émotions, de la passion, mais c'est aussi (et avant tout) un organe. Notre humeur peut-être influencée par la satisfaction de nos humeurs : manger, boire, dormir insuffisamment lui nuisent considérablement.
  • Dissertation exploitant le texte "L'ineffable c'est la pensée obscure" de Hegel et se demandant si le langage est indispensable pour comprendre la pensée d'autrui.
    № 20479 | 1,100 mots | 0 sources | 2010 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation philosophique qui vise, à travers le prisme de la science, à lier et délier les notions de "pensée" et de "connaissance".
    № 14893 | 3,700 mots | 5 sources | 2010 | détails
    10,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation sur les perceptions de l'identité du moi et de la pensée du «je».
    № 14404 | 2,730 mots | 0 sources | 2010 | détails
    8,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires