L'inimaginable Dissertation by Oktsar

L'inimaginable
Dissertation qui cherche à définir le concept d'inimaginable en cherchant quelles en sont ses limites.
№ 24776 | 3,600 mots | 0 sources | 2011
Publié le juin 05, 2011 in Philosophie
10,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Il faut conceptualiser le terme, il faut se rattacher à l'expression « c'est inimaginable » et là on s'aperçoit que c'est un terme très ambigu. Cela peut être ce que je n'avais pas imaginé, ce qui est impossible à imaginer et qui sort donc de la faculté d'imagination, ce qui est inimaginable en fait mais aussi en droit. Pour percevoir les limites il faut pouvoir envisager l'au-delà de la limite sinon il n'y a pas de limites. Ce qui voit au delà de l'imagination ce n'est surement pas l'imagination.

I/ Ambiguïté de l'inimaginable mais l'inimaginable apparaît comme la marque de notre finitude
II/ L'inimaginable est inséparable des limites, expérience féconde et vertueuse s'il en est
III/ C'est parce qu'il y a de l'inimaginable que nous nous efforçons d'imaginer

Extrait du document:

Il est impossible de concevoir le plus grand nombre possible vu qu'on peut toujours ajouter une unité. Il est impossible d'imaginer un objet tel qu'on ne puisse pas en imaginer de plus grand. En outre toute mesure est relative, parce que toute mesure est relative à l'unité qu'elle prend pour convention. Elle n'est donc pas absolue. Si il existe un absolument grand qui se révèle dans l'expérience sensible esthétique du sublime ou du grandiose, alors ce grandiose doit en réalité trouver son fondement en nous. C'est à dire que à l'occasion de certaines expériences sensibles se trouvent réveillé en nous ce qui a à avoir avec l'absolument grand.
Par l'échec de l'imagination se trouve révélé en nous par contraste un mode d'ouverture à l'absolument grand.

Commentaires