L'urbanisation de l'Ile-de-France Dissertation

L'urbanisation de l'Ile-de-France
Dissertation se demandant de quelle façon l'Ile-de-France contrôle son extension urbaine et périurbaine.
№ 21845 | 2,130 mots | 3 sources | 2010
Publié le déc. 20, 2010 in Économie , Géographie , Questions Sociales
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Pierre Merlin, célèbre géographe spécialiste de l'urbanisme, a qualifié l'urbanisation de la région d'Ile-de-France comme le « passage de la ville de Paris à l'agglomération parisienne, puis de cette agglomération à la région urbaine d'Ile-de-France ». Il nous montre donc une urbanisation de la région qui est dû principalement à l'extension et plus précisément l'étalement de la capitale. En effet, Paris est non seulement la capitale économique, politique et culturelle mais aussi une grande métropole. De cette manière elle polarise l'ensemble de la région Ile-de-France qui est composée de 8 départements : Paris, l'Essonne, les Hauts-de-Seine, la Seine-Saint-Denis, la Seine et Marne, le Val de Marne, le Val d'Oise et les Yvelines. C'est la 1ère région française par sa population qui est de 11,6 millions d'habitants mais également par son nombre d'emploi ou encore sa contribution au PIB. C'est donc la région la plus dynamique qui grâce à la Révolution Industrielle est devenue la région la plus urbanisée. L'urbanisation est le processus de transformation d'un espace rural en un espace urbain rendu possible par l'exode rurale ou l'extension de la ville. Tandis que la périurbanisation est l'extension de la banlieue des villes par grignotage des espaces ruraux.

1-L'urbanisation de la région de l'Ile-de-France s'est constituée par l'étalement de l'espace urbain de Paris mais sans véritable contrôle
2-Dès les années 1960, la politique d'urbanisme est volontariste et s'organise à l'extérieure des banlieues

Extrait du document:

Durant l'entre-deux-guerres, une nouvelle forme d'urbanisation très différente de celles connues se développe, c'est le lotissement pavillonnaire. Elle se développe autour de la banlieue industrielle, formant une seconde couronne de banlieue, à cause de la crise du logement liée à la guerre et à l'inflation. Alors que le logement locatif concernait la quasi-totalité de la population, le lotissement de maisons individuelles apparait ainsi que la propriété.

Commentaires