La bande-dessinée en Europe des origines à 1945 Dissertation

La bande-dessinée en Europe des origines à 1945
Dissertation qui cherche à comprendre comment la bande-dessinée a évolué au cours de l'histoire en la replaçant dans son contexte (pays, social, historique) et en retraçant tous les éléments marquants qui ont permis cette évolution. (pdf)
№ 26520 | 2,595 mots | 7 sources | 2011 | FR
Publié le oct. 07, 2011 in Arts Plastiques / Dessin , Histoire de l'Art
8,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Depuis toujours les Hommes ont utilisés les images pour communiquer, décrire des
événements, se représenter visuellement les situations et se divertir. C'est le cas pour tous ces témoignages historiques qui perdurent à travers le temps sous différentes formes. On retrouve ces images sur les parois des grottes de Lascaux, sur les bas-reliefs égyptiens, sur la colonne Trajane (113 avant J.-C.), avec la « tapisserie de Bayeux » (1066-1077) aussi suivront tous les vitraux, chemins de croix (déroulant l'histoire de la Passion en quatorze tableaux), fresques, etc...
N'oublions pas que dans la bibliothèque du Vatican, il existe un manuscrit très ancien considéré comme l'une des oeuvres les plus importantes de l'art byzantin, qui est le Rouleau de Josué, Joshua, successeur du messie Moïse, conduisit les Hébreux jusqu'en Terre promise... Cette histoire retracée sur le manuscrit utilise de nombreuses illustrations et textes qui sont placés en générale sous l'image ou à la hauteur des visages des personnages (manuscrit d'entre le Ve et Xe siècle après J.-C.). Ces images sont très ressemblante de nos planches de BD actuelles. Une autre origine très proche de notre actuel « album de BD » à été retrouvé dans les Cantigas de Santa Maria en Espagne datant de 1270 qui raconte, à raison de six cases par page, les miracles de la Vierge.
Nous verrons dans une premières partie, les prémices de la bande-dessinée de 1827 à
1880, dans une deuxième partie il s'agira de voir son évolution vers un média de masse. Enfin dans une troisième et dernière partie nous étudierons sa position à l'entre de guerre (1920 – 1945).

Extrait du document:

L'invention de Töpffer correspond aussi à l'age d'or de l'imagerie populaire. Les images qui étaient d'abord imprimées à partir de bois gravés et coloriées au pochoir, sont vendues par colportage et vont être lithographiées dans la seconde moitié du siècle grâce aux nouvelles technologies. Après avoir été composées d'images uniques, elles se divisent progressivement en une succession de vignettes (souvent seize, disposées sur quatre rangées de quatre). Le texte, divisé en blocs de quelques lignes est placé sous chaque vignette. Il n'existe pas encore une réelle cohérence entre les histoires de chaque vignette comme dans les pré-bande-dessinée töpfferiennes. Des les années 1850, les albums de Töpffer sont traduits en plusieurs langues : anglais, allemand, néerlandais, danois. Les traductions anglaises donneront lieu à des éditions pirates de M. Vieux-Bois (Mr Obadiah Oldbuck) et de Cryptogame (Batchelor Butterfly) aux Etats-Unis dès 1846.

Commentaires