La classe ouvrière existe-t-elle encore ? Dissertation

La classe ouvrière existe-t-elle encore ?
Dissertation se demandant comment les transformations du travail et de la société ont conduit à la remise en cause de la classe ouvrière, puis montrant qu'en réalité, la classe ouvrière se transforme plus qu'elle ne disparaît.
№ 23674 | 2,340 mots | 1 source | 2011
Publié le avr. 10, 2011 in Histoire , Questions Sociales
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Alors que les ouvriers occupaient 40 % des emplois dans les années 1950, ils n'en représentaient plus à la fin des années 90 que 27 %. Et 24 % en 2003. Cependant nous pouvons donc être amené à nous demander si la classe ouvrière définit comme le sentiment d'appartenance à la catégorie sociale des ouvriers, qui ne disposent pas de la propriété des moyens de production et vendent leur force de travail, existe-t-elle encore ? Ou a-t-elle totalement disparu ? Comment explique-t-on ce déclin numérique ces 30 dernières années ?


I. Les transformations du travail et de la société conduisent à la remise en cause de la classe ouvrière
II. En réalité, la classe ouvrière se transforme plus qu'elle ne disparaît

Extrait du document:

De plus, la montée de la précarité et des emplois atypiques, non stable entrainent une baisse de la fierté d'être ouvrière et à une dévalorisation de la classe ouvrière. Ceci montre que la classe ouvrière n'a pas disparu mais s'est transformé et confondu.
La baisse des syndicats conduit à une montée de l'individualisme et a une disparition de la solidarité entre les ouvriers. Le mouvement ouvrier n'est plus centralisé, il est dispersé et perd sa force. La baisse du poids du parti communiste ouvrier entraine une baisse de l'identité ouvrière.

Commentaires