La communication fait-elle l'élection ? Dissertation

La communication fait-elle l'élection ?
Dissertation de sociologie et de vie politique visant à montrer l'impact de la communication sur l'élection au cours de la vie politique française.
№ 15179 | 1,140 mots | 0 sources | 2010
Publié le avr. 26, 2010 in Communication , Sciences Politiques , Sociologie
5 Rating: 5/5 (1 vote)
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Dans la société actuelle la communication est omniprésente, on en parle tous les jours, il y a les média, ceux qui écrivent des livres sur le sujet, et même des écoles de communication. Aussi, elle occupe une place centrale dans le monde politique. Les hommes politiques s'attachent à faire valoir leurs qualités de communication dans les campagnes électorales. Un candidat ne peut exister, et encore moins gagner, s'il ne possède pas une stratégie de communication viable et efficace. Néanmoins, même pour une « grosse pointure » une bonne communication n'est pas synonyme de victoire. Il existe des éléments qui ne peuvent être modifiés par la campagne, comme les habitudes de vote, le soutien à un parti, le charisme inébranlable d'un candidat...Le problème apparait complexe et les enjeux du devoir ne vont pas être uniquement de montrer si, oui ou non, la communication a de l'influence sur l'élection. Il est évident qu'elle en a. Il va également falloir s'attacher à indiquer tant le pouvoir que les limites de la communication. L'importance accordée à la communication concorde-t-elle avec l'influence qu'elle a réellement sur l'élection ?

I. La communication : un outil désormais indispensable à l'élection
II. Mais un outil pas entièrement déterminant

Extrait du document:

Par ailleurs, cette communication s'avère très efficace dans la fabrication d'une opinion publique. Surtout que de plus en plus de personnes restent incertaines sur leur choix jusque dans les derniers moments avant l'élection (deux semaines avant l'élection présidentielle de 2007, 40% des sondés par BVA se disaient incertains).

Commentaires