"La condition de l'homme moderne" d' H.Arendt Dissertation

"La condition de l'homme moderne" d' H.Arendt
Dissertation de philosophie portant sur l'ouvrage d'Arendt et la notion d'action envisagée par l'auteur.
№ 12778 | 1,980 mots | 1 source | 2009
Publié le oct. 11, 2009 in Philosophie
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Dans "La condition de l'homme moderne", parut en 1958, la philosophe pose la question de la définition de l'homme après les horreurs de la première moitié du XXème siècle, et traite l'homme dans ce qu'il fait et non dans ce qu'il est ou ce qu'il pense. Elle propose un nouveau moyen pour prendre en compte l'homme (...) La question est de savoir en quoi l'action fait elle partie de ce que l'auteur appelle la « viva activa » et est elle l'une des caractérisations de l'homme ?

I- Qu'est ce que la "viva activa" ?
II- L'action est-elle l'une des caractéristiques de l'homme ?

Extrait du document:

Les hommes doivent se distinguer, il y un besoin de parole et d'action. L'altérité et l'individualité ne forment qu'un chez l'homme. En fait la diversité de l'homme correspond à la diversité d'être unique. Parler et agir sont nécessaire pour que l'individu soit véritablement humain, on peut dire qu'il y a nécessité de contact. Pour cela il faut que l'homme prenne une initiative. C'est le principe du commencement, créé avec l'homme il coïncide avec la création principe de liberté. L'action suppose la nouveauté, et donc que l'homme est capable d'accomplir ce qui a peu de chance d'arriver. Si l'action est la caractéristique de la condition de l'homme, la parole est, elle, caractérisation de la pluralité, l'alliance d'être unique. Parole et action ont des rôles distincts mais liés, la parole révèle, l'action commence.

Commentaires