La condition juridique de l'adolescent Dissertation

La condition juridique de l'adolescent
Dissertation qui pose la question de savoir si l'adolescent bénéficie d'une condition juridique adaptée, répondant à ses besoins et à ses capacités.
№ 7812 | 1,600 mots | 0 sources | 2007
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

L'évolution permanente de notre société entraîne la création de nouveaux problèmes de droit. L'adolescent est, au cœur des débats notamment avec l’abaissement de l’âge de l’apprentissage à 14 ans. Sujet de la campagne présidentielle, la place de l’adolescent, aussi bien sur le plan pénal qu’au niveau du travail et de l’éducation, n'est qu'une part d'un problème juridique plus vaste. En effet, son statut et sa capacité juridique sont sources d'interrogation. Est-il apte à avoir des droits et des obligations et à les exercer lui-même ?

I. L'adolescent, un mineur juridique

A) Une vulnérabilité à protéger
B) La minorité, une condition juridique de trop longue durée

II. L'adolescent, un majeur à protéger ?

A) L'émancipation, un mineur au droit d'adulte
B) Une autonomie progressive

Extrait du document:

L’adolescent est considéré comme un enfant, et dans une société où les enfants vivent de plus en plus longtemps chez leur parent, l’importance de l’autorité parentale est indéniable.
L’Article 371-1 du Code civil, relatif à l'autorité parentale, dans son alinéa 2 dispose : «qu'elle appartient aux père et mère jusqu'à la majorité ou l'émancipation de l'enfant pour le protéger dans sa sécurité, sa santé et sa moralité, pour assurer son éducation et permettre son développement, dans le respect dû à sa personne». Cet article traduit nettement la volonté du législateur de protéger l'adolescent par le biais de ses parents ou de son tuteur.
Effectivement, tous les adolescents et a fortiori tous les enfants ne font pas preuve de la même maturité. Le droit doit donc trouver un compromis permettant de répondre à l’évolution de chaque individu et de ses capacités. Ainsi, la minorité jusqu'à 18 ans a pour but de trouver un équilibre entre le développement de chaque mineur. Toutefois, l'article 371-1 alinéa 3 prévoit que «les parents associent l'enfant aux décisions qui le concernent, selon son âge et son degré de maturité».
Le législateur tient donc à défendre les droits de l’adolescent mais en lui laissant cependant une marge de participation dans les décisions le concernant.
  • Dissertation juridique qui pose la question de savoir si l'entreprise est une personnalité juridique reconnue par le droit.
    № 3409 | 1,550 mots | 0 sources | 2006 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Exposé sur les théories allemandes de l'Etat de droit, portant sur le normativisme juridique et le développement de l'Etat en Europe.
    № 18961 | 1,060 mots | 0 sources | 2010 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation se demandant en quoi la légalité et la sécurité juridique apparaissent comme des conditions essentielles d'un État de droit, sans lesquelles le respect des droits et libertés ne saurait être garanti.
    № 26980 | 2,170 mots | 0 sources | 2011 | FR | détails
    7,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires