La connaissance est-elle une prise de conscience ? Dissertation

La connaissance est-elle une prise de conscience ?
Dissertation sur le rapport connaissance-conscience, appuyée par de nombreuses références aux philosophes de tous temps.
№ 9747 | 3,420 mots | 0 sources | 2009
Publié le janv. 14, 2009 in Philosophie
10,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Chacun connaît les exemples d'Archimède et de Newton s'apercevant soudain d'une grande vérité scientifique. Suffit-il en effet d'un instant d'illumination pour saisir intégralement la structure et les dynamismes de phénomènes complexes ? La connaissance est-elle une prise de conscience ?
S'il est vrai que la conscience immédiate est en elle-même une découverte empirique de nous-même et du monde, et à ce titre une certaine forme de prise de conscience ; nous conduit-elle à une connaissance précise, authentique et complète ?
Le lien entre connaissance et prise de conscience n'est-il pas plus complexe ?

Extrait du document:

Si Heidegger considère que nous sommes jetés dans le monde, c'est précisément que nous ne connaissons pas le sens ni les raisons cachés de notre être : l'existence et le monde restent pour nous un mystère que nous ne savons pas élucider. En effet, la prise de conscience qui nous révèle ce mystère nous met d'abord face à notre ignorance. Selon le titre d'un célèbre tableau de Paul Gauguin, nous ne pouvons que dire : « Qui sommes-nous, d'où venons-nous, où allons-nous ? » Cette ignorance est d'autant plus grande que notre raison semble impuissante à la combler. Peut-être est-ce pour cela que nous avons tendance à substituer les paris et les élans de la croyance religieuse à la compréhension méthodique et rigoureuse de ce qui échappe à nos facultés intellectuelles.

Commentaires